Devenir une entreprise libérée, la transformation qu’il vous faut !

Publié le Tuesday, July 28, 2020 par Anthony Bergès

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de l’entreprise dite « libérée », une politique de gestion consistant à donner une totale confiance aux salariés. Ces dernières années, ce concept s’est beaucoup développé en France et à l’étranger, prouvant que la liberté accordée aux employés apporte son lot de bénéfices. Quels sont-ils ? Et que faut-il savoir avant de lancer cette grande transformation ?

work team

L’entreprise libérée, qu’est-ce que c’est ?

L’entreprise libérée est une idée qui s’oppose au taylorisme, une conception du travail datant de la fin du XIXe siècle et qui a donné les grands axes des entreprises actuelles : déterminer la meilleure façon de produire, avec un cadre rigide et reposant sur une rémunération suffisamment motivante pour les salariés.

L’entreprise libérée est l’exact contraire. Elle retire toute forme de hiérarchie dans l’entreprise, met l’humain au centre de son fonctionnement et accorde une importance capitale à la prise d’initiatives de chacun de ses membres. L’objectif est de favoriser le bien-être au travail, de faire émerger un climat de confiance et de mettre en valeur les compétences et les différences de pensée de chacun.

Ainsi, les salariés peuvent aménager eux-mêmes, par exemple, leurs horaires de travail, le ou les postes sur lesquels ils souhaitent intervenir ou encore les objectifs professionnels qu’ils souhaitent atteindre.

Encadré : Des annuaires pour les entreprises libérées

Le concept de l’entreprise libérée s’est beaucoup développé depuis la publication du livre « Liberté & Cie » d’Isaac Getz et Brian Carney, en 2013. Aujourd’hui, il existe même des sites et des annuaires permettant de connaître les entreprises ayant adopté ce modèle, comme organisationslibérées.fr.

Très séduisante pour les générations Y et Z, qui accordent une importance de plus en plus grande à ces différents aspects, l’entreprise libérée n’est pas, toutefois, une société entièrement auto-gérée. Car si l’entreprise repose sur une structure totalement horizontale, sans véritable hiérarchie, des règles sont cependant fixées pour garantir le bon fonctionnement de la société. Il arrive, bien souvent, que l’entreprise finisse par reposer sur des « cercles » de personnes souhaitant travailler dans un domaine commun, mais sans que quoi que ce soit ne les y oblige.

work team

Les avantages de l’entreprise libérée

L’entreprise libérée est une formule présentant des avantages pour tous les freelances, les salariés, les managers et pour l’entreprise elle-même.

Pour les talents internes et externes, les premiers bénéfices sont évidents : ils gagneront une indépendance quasi totale au sein de leur activité professionnelle. Cette responsabilité, qui découle de la confiance de leur ancienne hiérarchie, donnera naissance à une nouvelle version du salariat, plus proche des attentes des générations actuelles. Ainsi :

  • Se voir libéré d’un cadre rigide de production permet au consultant de redonner du sens à sa mission, en grande partie parce qu’il a l’occasion de la définir lui-même.
  • Il a la possibilité de réorganiser sa séparation entre vie personnelle et professionnelle. Le temps de travail n’étant plus une contrainte, le bien-être au travail s’en trouve amélioré.
  • Le freelance est également responsabilisé face aux moyens que son client met à sa disposition.

Pour l’entreprise, la « libération » apporte avant tout une amélioration du climat social. Mais si et seulement si la transition a été correctement effectuée, elle bénéficiera aussi d’une plus grande adaptabilité et d’une production plus qualitative. Ce nouveau concept consiste à accorder plus d’autonomie aux différents intervenants, de ce fait, ceux-ci se montreront souvent plus impliqués. Il en résultera un absentéisme très faible, et ils seront plus volontaires dans la poursuite de la volonté de l’entreprise, qui sera d’autant plus importante dans le cas d’une entreprise libérée.

En outre, à l’heure de la crise sanitaire, le développement massif du télétravail signifie pour beaucoup professionnels un gain en autonomie. Par ailleurs, beaucoup de salariés envisagent de devenir Freelance pour retrouver ce concept de travail libéré. La pandémie de Covid-19 se présente ainsi comme un bon moment pour se mettre l’entreprise libérée.

Dans un monde toujours plus proche du numérique, l’entreprise libérée apporte d’ailleurs de nouveaux bénéfices spécifiques et repose de plus en plus sur de nouveaux moyens de communication. Ceux-ci doivent être maîtrisés, mais peuvent permettre de débrider la parole et les envies des salariés.

Les managers de l’entreprise pourront également disposer d’avantages, mais verront d’un mauvais œil l’évolution ou le retrait de certaines de leurs tâches. L’accompagnement du changement sera donc crucial. Mais à terme, les managers devraient être heureux de passer d’une hiérarchie pyramidale à une structure horizontale : désormais, ils joueront un rôle de facilitateurs auprès de salariés souhaitant porter des projets ou rencontrant des difficultés.

Dans leur ouvrage, Isaac Getz et Brian Carney recommandent une politique d’évolution incrémentale, c’est-à-dire effectuée par petites étapes. Ce modèle permet à chacun de prendre progressivement ses marques, et de laisser le temps aux dirigeants de voir leurs pouvoirs évoluer.

Certaines entreprises préfèrent pourtant envisager un changement plus radical (on parle de « reengineering »). Il faut toutefois bien comprendre que l’entreprise libérée est un véritable changement de culture : si des décisions brutales peuvent être choisies, il faudra malgré tout accepter que la transition effective prenne du temps. Mais si cette transition est bien menée, elle participera à prévenir les conflits au sein de l’entreprise.

L’entreprise libérée est une formule dont les dirigeants ne peuvent plus ignorer l’existence. Finalement, devenir une entreprise libérée est une excellente façon d’améliorer le climat social, il est toujours utile de s’intéresser à ce concept qui ne cesse de trouver de nouveaux adeptes.

Les points-clés à retenir sur l’entreprise libérée :

Cette formule consiste à retirer toute hiérarchie dans l’entreprise, et à placer une confiance quasi totale dans ses salariés. Ceux-ci peuvent désormais gérer eux-mêmes les différents aspects de leur vie professionnelle au sein de l’entreprise.

Parmi les grands avantages pour la société, on compte d’abord une amélioration du climat social, une chute claire de l’absentéisme et une plus grande implication des salariés.

Il s’agit cependant d’un grand changement pour l’enseigne, qui devra faire l’objet d’un accompagnement adapté.

Anthony Bergès

17 ans de marketing dans le secteur des services et des prestations intellectuelles. Passionné par la transformation sociétale en cours qui impacte la relation entre les talents et les entreprises : en route vers l’Open Talents !

Ajouter un commentaire

je recherche un talent
  • Profil
    1
  • Mission
    2
  • Informations complémentaires
    3
  • Coordonnées
    4
Exemple : consultant SAP, Développeur Front-End, Graphiste...
Exemple : SAP SD, anglais, ITIL, SCRUM, Angular JS...