La crise va-t-elle modifier les nouvelles formes d’emploi ?

Publié le Tuesday, July 28, 2020 par Anthony Bergès

La crise de la Covid-19 a bouleversé la plupart des secteurs économiques. Les travailleurs indépendants n’y font pas exception : tous ont été touchés par la crise sanitaire à différentes échelles. Quelle est la situation du freelancing actuellement ? Que peuvent faire les indépendants pour réagir ?

deux femmes discutent
Le paysage du freelancing suite à la crise sanitaire

La principale conséquence de la crise sur l’activité des freelances a été une forte baisse des demandes. Selon une étude de la société Payoneer, 31 % ont observé une baisse importante de leurs demandes, et 28 % une baisse légère. À l’inverse, seuls 5 % des freelances disent avoir constaté une augmentation importante de leur clientèle.

Cela dit, les freelances restent optimistes pour l’avenir. 53 % des personnes interrogées par Payoneer s’attendent à une reprise légère ou importante de leur activité. En outre, le choc a évidemment eu des conséquences différentes en fonction des secteurs d’activité.

L’autre grande conséquence de la pandémie est le recours massif au télétravail. Pour certains freelances, qui avaient déjà l’habitude de cette méthode de travail, la crise de la Covid-19 n’a pas grandement bousculé leurs habitudes. Mais d’autres ont dû modifier leur rythme de travail de façon importante.

Une digitalisation accélérée de l’économie

Avant la Covid-19, l’économie s’était déjà profondément tournée vers le monde numérique. La pandémie a accéléré cette évolution. Si de nombreux secteurs ont ainsi reculé, d’autres ont largement progressé.

C’est le cas de nombreuses professions fréquemment choisies par les freelances, en particulier les spécialistes de la communication digitale : community managers, monteurs vidéo, graphistes, rédacteurs… Les développeurs ont également beaucoup profité de cette promotion du télétravail.

Encadré : Une crainte pour les fournisseurs d’accès Internet

Le recours au télétravail a été si important que les FAI (Orange, SFR, Bouygues Telecom) et d’autres grands acteurs, comme YouTube, ont craint des surcharges et des coupures généralisées. Et malgré les politiques de déconfinement, l’usage de logiciels en ligne reste très important.

Comment rebondir en tant que freelance ?

La situation sanitaire a mis de nombreux freelances dans des situations délicates. Il existe toutefois différents outils pour rebondir :

  • L’État a mis en place un report des cotisations sociales, ce qui pourrait aider les personnes rencontrant des problèmes de trésorerie.
  • La principale aide aux indépendants créée dans le cadre du coronavirus reste cependant la création du syndicat Independants.co. Celui-ci sera un partenaire précieux pour les personnes cherchant des conseils de gestion.
  • La plupart des experts s’accordent à dire que la crise économique durera. De nombreux freelances ont profité du confinement pour faire le point sur leur situation professionnelle et envisager une reconversion. Mais il n’est pas trop tard pour envisager de s’orienter vers un secteur nouvellement porteur.
  • La crise montre le besoin pour les freelances de faire preuve de résilience. Elle rappelle l’importance de disposer d’un réseau important et d’un minimum de trésorerie.

La crise du coronavirus a accéléré une transformation déjà entamée de l’économie. Le recours massif au télétravail est l’évolution la plus évidente, mais d’autres, comme la poussée de secteurs d’activité liés au numérique, sont également une réalité. Pour les freelances, il est maintenant question de savoir rebondir.

Les points-clés sur les modifications de l’emploi pour les freelances :

La crise du coronavirus a activé des transformations amorcées il y a plusieurs années.

La promotion du télétravail encouragera un mouvement de digitalisation de l’économie, et les freelances ont une carte à jouer dans ce domaine.

Anthony Bergès

17 ans de marketing dans le secteur des services et des prestations intellectuelles. Passionné par la transformation sociétale en cours qui impacte la relation entre les talents et les entreprises : en route vers l’Open Talents !

Ajouter un commentaire

je recherche un talent
  • Profil
    1
  • Mission
    2
  • Informations complémentaires
    3
  • Coordonnées
    4
Exemple : consultant SAP, Développeur Front-End, Graphiste...
Exemple : SAP SD, anglais, ITIL, SCRUM, Angular JS...