Portage salarial : laissez-vous porter !

le 15/04/18
Solution simple et facile à mettre en œuvre, le portage salarial séduit de plus en plus d’entreprises en permettant d’externaliser des prestations face à un besoin spécifique. Pour le consultant, le statut de salarié porté offre de multiples avantages. On fait le point.

 

Depuis le 21 juillet 2016 et la ratification de l’ordonnance du 2 avril 2015 dans le cadre la loi Travail (ou loi El Khomri), le portage salarial est reconnu comme un dispositif légal sécurisé. Marché encore jeune et en très forte croissance – avec 7 millions de salariés portés en Europe et près de 70 000 en France, selon la Fédération des entreprises du portage salarial – ce dispositif doit permettre la création de près de 600 000 emplois en France à horizon 2015.

 

Les avantages pour l’entreprise

Pour les entreprises, le portage salarial permet de répondre aux besoins internes le temps d’une mission pouvant aller jusqu’à 36 mois. Ce dispositif permet ainsi d’externaliser une force humaine que les entreprises n’ont souvent pas la possibilité de pérenniser en interne faute de budget.  En termes de coûts, faire appel à une société de portage s’avère moins onéreux qu’une embauche classique (seulement 5 à 10% de frais de gestion) et permet d’instaurer une relation sécurisée d’un point de vue juridique sans risque de prêt de main d’œuvre ou de requalification (à l’inverse d’une entreprise individuelle qui peut se retrouver en situation de dépendance économique). Une relation sécurisée, mais aussi accompagnée : la société de portage assiste le responsable des achats dans la rédaction du contrat commercial, et reste disponible à tout moment pour échanger avec le client. Autre avantage de taille : le freelance porté est immédiatement opérationnel car expert dans son domaine et son arrivée peut se faire dans un délai très court, à l’inverse d’une embauche traditionnelle qui peut être longue et plus aléatoire. Liberté, flexibilité et réactivité, le portage salarial répond ainsi parfaitement aux besoins actuels des entreprises car il leur permet de planifier leurs besoins en personnel beaucoup plus sereinement.

 

Les avantages pour le consultant

Statut hybride, à mi-chemin entre travail salarié et activité d’indépendant, le portage salarial permet aux consultants de bénéficier des avantages sociaux habituellement réservés aux salariés et donc d’être couvert par une protection sociale complète : congés payés, cotisations retraite, assurance prévoyance, assurance chômage, mutuelle complémentaire d’entreprise et assurance responsabilité civile professionnelle. Le consultant en portage salarial bénéficie parallèlement des bienfaits de la liberté entrepreneuriale puisqu’il a la possibilité de choisir lui-même ses missions et de gérer sa clientèle. Ce statut permet également au consultant de gérer son temps comme il l’entend et de déterminer lui-même son lieu de travail : chez le client, à son domicile ou encore dans un espace de coworking.

 

Cette recherche de flexibilité et de liberté fait qu’aujourd’hui, entreprises et consultants sont de plus en plus nombreux à se lancer dans l’aventure du portage salarial.