Avec l’arrivée des millenials, nouvelle génération de travailleurs, la monde du travail est en totale reconversion/reformulation et les professionnels pensent à de nouvelles formes de travail, comme l’auto-entreprenariat. En effet le secteur des travailleurs indépendants et en pleine croissance. C’est une option plus souple pour pouvoir vivre de son activité comme on l’entend.

créer son activité portage salarial

Avant de se lancer il faut se poser les bonnes questions. Comment devenir un travailleur indépendant ? Qu’en est-il des lois de ce secteur ? Comment bien démarrer en étant son propre patron ?  Faire appel à une société de portage ou devenir micro entrepreneur : quel est le plus avantageux ? La société de portage diminue-t-elle les risques du travailleur indépendant ?

Le portage salarial, qu’est-ce que c’est ?

Le portage salarial est une option intéressante pour tous les professionnels qui voudraient se lancer dans entrepreneuriat.

Une société de portage vous accompagne dans vos démarches administratives pour faire vos premiers pas dans le monde des travailleurs indépendants. Vous signez un contrat de travail avec cette société et vous devenez un salarié indépendant.

Le portage salarial simplifie la gestion de votre entreprise sur la partie administrative. En outre, vous profitez de tous les avantages qu’un salarié peut avoir, tout en gardant un statut indépendant.

Par conséquent, le portage salarial permet à tous travailleurs de devenir indépendants. Vous avez votre business plan, votre étude de marché est faite dans votre domaine d’activité, votre prévisionnel est effectué, il ne vous reste plus qu’à vous lancer.

Quels sont les avantages et inconvénients ?

Beaucoup de professionnels se lancent dans l’entrepreneuriat sans trop savoir comment ça marche et comment gérer. Ils se retrouvent souvent désorientés, voilà pourquoi il serait préférable d’être accompagné par une société de portage.

Vous êtes salarié et bénéficiez donc de tous les avantages du salariat, entre autre, d’une couverture sociale (chômage, retraite). La société gère une majeur partie de l’administratif de votre entreprise, dont votre comptabilité. Elle est aussi intermédiaire entre vous et votre client. C’est elle qui conclut votre contrat et vous verse un salaire à la fin du mois.

À la différence du micro-entrepreneur, vous n’avez pas de numéro de SIRET. Vous ne pouvez pas non plus bénéficier de l’ACCRE. Vous n’avez pas non plus à vous demander si vous êtes affilié à la chambre de commerce ou à la chambre des métiers. Les contraintes sont donc moins nombreuses en portage salarial, vous pratiquez votre activité professionnelle sans vous soucier ni des formalités administratives ni du montant du salaire. C’est l’entrepreneriat simplifié.

Les risques sont-ils moins élevés dans une société de portage salarial qu’en statut de micro-entrepreneur ?

Le micro-entrepreneur ne peut pas cotiser au chômage, il doit trouver des clients tout seul et facturer directement à ses clients. Depuis peu, il est aussi dans l’obligation d’avoir un compte bancaire dédié à ses revenus, les prestations ne peuvent pas être encaissées directement sur le compte courant.

Le micro-entrepreneur ne peut pas cotiser au chômage, il doit trouver des clients tout seul et facturer directement à ses clients. Par conséquent, cela peut s’avérer être risqué dans le cas où le travailleur indépendant ne trouve pas de clients, ou alors s’il est contraint d’arrêter son activité pendant un moment.

Comment faire le bon choix du statut ?

Le choix du statut va dépendre de votre métier. Il faut aussi prendre en compte :

  • Les charges sociales.
  • Les cotisations sociales.
  • Votre projet professionnel.
  • Votre salaire.
  • L’aide à la création.
  • La cotisation retraite.

Tous ces critères sont essentiels au bon développement de votre activité. Vous pensez avoir la bonne idée, et souhaitez vous lancer ? Le portage salarial permet d’élaborer votre projet avec un suivi régulier. En outre vous n’avez pas à vous soucier de tous les documents administratifs, vous n’avez pas non plus de limite de chiffre d’affaires.

Savoir se poser les bonnes questions

Devenir consultant indépendant à l’aide d’une société de portage salarial peut être une bonne option pour les jeunes diplômés ou les jeunes créateurs. Cela permet de se faire aider pour les premiers pas en tant que salarié dans une entreprise tout en étant indépendant. Vous effectuerez des prestations de service et n’aurez pas à vous soucier de la facturation.

Vous souhaitez effectuer un travail indépendant, vous avez le choix. Il est toujours bon de faire appel à des entreprises qui aident au projet de création d’entreprise et de vous entourer des bonnes personnes qui sauront vous conseiller.

je recherche un talent

  • Profil
    1
  • Mission
    2
  • Informations complémentaires
    3
  • Coordonnées
    4
Exemple : consultant SAP, Développeur Front-End, Graphiste...
Exemple : SAP SD, anglais, ITIL, SCRUM, Angular JS...