Demande de profil

Demande de profil

  • À propos de votre recherche

    Quel profil ?
  • Exemple : consultant SAP, Développeur Front-End, Graphiste...
  • Exemple : SAP SD, anglais, ITIL, SCRUM, Angular JS...
  • À propos de la mission

    Quelle mission ?
  • Format de date :MM slash JJ slash AAAA
  • Informations complémentaires

    Informations complémentaires
  • Vos coordonnées

    Vos coordonnées

Développeur JAVA

développeur java

Java, qu’est-ce que c’est ?

Java ? C’est à la fois un langage de programmation et une plate-forme informatique. Créé en 1995, énormément d’applications et de sites Web sont dépendants de Java et ne peuvent fonctionner sans lui. De plus, leur nombre ne cesse de croître chaque jour. Java est reconnu comme étant un logiciel rapide, sécurisé et fiable.

Pour un développeur, le langage Java est comparable à une immense salle de jeux dans laquelle il peut créer tout ce qu’il souhaite : des sites web, des applications, des programmes informatiques qui fonctionnent sans le moindre problème sur les navigateurs les plus utilisés par le grand public.

Le développeur Java

Afin de pouvoir répondre à la demande de son client, un développeur web doit tout d’abord la prendre en compte. Pour cela il va d’abord prendre rendez-vous avec ce dernier qui va lui soumettre un brief dans lequel sera formulée sa demande, suite à cela le chef de projet digital va élaborer un cahier des charges dans lequel se trouve sa proposition et les différentes étapes pour y parvenir.

Suite à cette prise de brief et à l’élaboration du cahier des charges, le développeur Java va pouvoir se mettre au travail. Ses missions consistent à développer le site web ou l’application a demandés par le client selon un processus bien précis, tout d’abord il faut analyser et conceptualiser le besoin du client, développer l’application ou le site web en respectant les contraintes et les critères contenus dans le cahier des charges ainsi que ceux déjà existants. Evidemment, pour parvenir à mener à bien ces différentes missions le métier de développeur Java requiert une multitude d’outils différents selon les tâches à accomplir telles que le développement ou le design.

Pour devenir développeur informatique il faut avoir un profil bien particulier qui demande des compétences professionnelles spécifiques telle que la maîtrise quasi-totale du langage qu’il utilise, la connaissance des différents frameworks java et la curiosité nécessaire pour se tenir au courant des nouveautés du milieu.

Bien sûr tout travail mérite salaire et celui du développeur en freelance s’exprime en TJM qui varie en fonction de la mission, de son emplacement géographique, du niveau d’expérience du développeur java et de la durée de la mission.

Et comme pour tout nouveau collaborateur d’une entreprise le processus d’intégration d’un développeur Java ne doit pas être pris à la légère et est absolument indispensable. Il est important de savoir comment travailler avec un développeur Java en freelance afin qu’il puisse prendre ses marques rapidement et être opérationnel dès que possible.  

Avoir recours à un indépendant

Mais qu’apporte le statut de Freelance dans ce genre de situation ? Le fait de choisir un travailleur indépendant pour se charger de votre transformation digitale ou de votre projet digital vous apporte de nombreux privilèges que les statuts classiques (CDD, CDI) ne peuvent vous offrir :

  • Des compétences spécifiques : contrairement à un salarié classique qui possède des compétences plus généralistes, un freelance est choisi pour ses compétences dans un milieu particulier pour un besoin spécifique pour une mission spécifique.
  • Un réseau d’experts : les freelances ont très souvent un réseau professionnel très qualifié qu’ils se sont construit au fur et à mesure de leurs expériences professionnelles dans différents domaines. En faire profiter son employeur est une pratique très courante !
  • Les honoraires : en général un freelance intervient pour une mission de courte durée. Si au premier coup d’oeil ses honoraires (exprimés en TJM) peuvent paraître excessifs mais étant donné qu’on ne fait appel à lui pour une seule mission il est généralement plus intéressant de se tourner vers le freelancing plutôt que vers un CDD ou un CDI.