Les missions du développeur Python

Mis à jour le Thursday, June 24, 2021

Grâce à son niveau d’expertise en programmation Python, le développeur Python intervient dans le développement d’outils applicatifs (logiciels et applications en version desktop/mobile) ou dans le développement web (création de sites internet et de leurs fonctionnalités).

Pour mener à bien ses missions, le développeur Python doit maîtriser un ensemble de compétences et de connaissances propres au milieu informatique (Cloud, Big data, serveurs et réseaux informatiques, etc.), sans parler des langages de programmation les plus courants, notamment en Front-end et en Back-end. 

Le langage de code Python est, quant à lui, majoritairement utilisé dans le secteur du développement web, et ce, partout dans le monde. Le métier de développeur Python est donc un emploi stable, pour lequel les offres d’emploi ou de missions en freelance sont nombreuses

Découvrons à présent quelles sont les missions du développeur Python.

Développeur content devant plusieurs écrans

Les missions techniques du développeur Python

Le développeur Python intervient dans toutes les phases de déploiement d’une solution digitale, et plus encore lorsqu’il travaille en freelance.

En effet, lorsqu’il travaille en entreprise, le développeur Python est placé sous la responsabilité d’un référent technique (chef de projet informatique ou Lead Developer), la stratégie et la conception du projet dans son intégralité sont pensées et conçues en amont, et le développeur Python intervient davantage comme un opérateur au sein d’une équipe pluridisciplinaire.

En revanche, lorsqu’une entreprise fait appel au service d’un développeur Python freelance, celui-ci est chargé d’analyser les besoins du client et de comprendre l’environnement de l’entreprise (tant sur les aspects techniques que les enjeux et les contraintes), afin de répondre au mieux aux besoins et de proposer une solution adaptée.

Enfin, le développeur Python est chargé de la création des projets web ou applicatifs, de leur phase de conception à la maintenance opérationnelle. Voici une liste non exhaustive des principales missions de ce métier :

  • développer des applications multiplateformes en langage Python (multimédia, Cloud computing, mobile, etc.) ;
  • développer des sites internet (sites vitrine, e-commerces, sites institutionnels, etc.) et les fonctionnalités indispensables à la navigation et l’utilisation des services du site ;
  • déployer des applications ou logiciels d’entreprise, comme les ERP ou CMR ;
  • concevoir une interface graphique et ergonomique pour une application ou un site internet ;
  • créer l’infrastructure d’une application, d’un logiciel ou d’un site web à l’aide de framework ;
  • programmer le code source Python à interpréter et à exécuter ;
  • écrire les scripts et algorithmes nécessaires à l’utilisation de l’outil numérique ;
  • intégrer et coordonner les bases de données permettant le stockage des données et l’accès continu aux informations lors des requêtes utilisateurs ou serveurs ;
  • installer, configurer et assurer la maintenance des applications développées et des serveurs web des fournisseurs d’hébergement ;
  • procéder aux tests unitaires, fonctionnels et techniques, et au débogage des problèmes rencontrés ;
  • améliorer ou créer des solutions d’analyse de données ;
  • gérer l’évolution des solutions digitales, ou la migration vers les versions de Python ultérieures à celle utilisée pour le codage (Python 3 par exemple) ;
  • garantir la sécurité des données des applications et logiciels développés ;
  • produire une documentation complète des applications, tant sur l’aspect opérationnel (mode d’emploi) que sur la partie technique.

Pour réaliser ses missions, le développeur Python doit également maîtriser un ensemble d’outils et de langages indispensables, comme Team Foundation Server, Docker, Django, Flask, ainsi que les particularités des principales plateformes Cloud, comme AWS, Azure, GPC, etc.).

Les responsabilités du développeur Python

Le niveau de responsabilité confié au développeur Python dépend avant tout de l’expérience qu’il possède, tant en nombre d’années de pratique qu’en matière de compétences techniques acquises.

De plus, le développeur Python peut travailler dans n’importe quelle entreprise, quels que soient sa taille et son secteur d’activité (banque et assurance, commerce, agences de services informatiques, communication, etc.), si bien qu’une entreprise peut s’orienter davantage vers un profil spécialisé, ou tout du moins, un profil possédant une connaissance de son secteur d’activité et de ses enjeux.

Ceci explique pourquoi les postes (ou missions) de développeur junior sont moins nombreux d’une part, mais aussi pourquoi ils impliquent moins de responsabilité. De manière générale, les profils juniors se verront confier la partie écriture du code et développement des composants de Back-end, ainsi que la phase de test et de débogage. Ils travaillent le plus souvent en équipe et sont placés sous la responsabilité d’un supérieur hiérarchique technique, comme le Lead Developer.

En revanche, les profils expérimentés et seniors se verront confier des responsabilités plus importantes, pouvant même prendre en charge l’intégralité du développement du projet de digitalisation. C’est notamment le cas dans les petites entreprises qui font appel à un seul expert pour un projet global. Ainsi, le développeur Python expérimenté peut être amené à proposer lui-même la solution à mettre en place, rédiger le cahier des charges, encadrer une équipe ou travailler seul (et en totale autonomie) à la mise en œuvre.

Toutefois, que les débutants se rassurent, la montée en compétences d’un développeur Python est relativement “facile” et “rapide”. Quelques années d’expérience (5 ans minimum) et une bonne dose de curiosité leur permettront de se voir confier davantage de missions et de responsabilités.

Pourquoi travailler en tant que freelance ?

Deux possibilités s’offrent au développeur Python :

  • travailler au sein d’une équipe dans une entreprise ;
  • opter pour le statut d’indépendant et intervenir chez ses clients sous forme de missions temporaires.

De plus en plus de développeurs choisissent de travailler avec le statut de freelance. Et pour cause, puisque de nombreuses entreprises préfèrent faire appel à un indépendant plutôt que de recruter un salarié. Les opportunités de mission ne manquent donc pas sur le marché de l’emploi.

Cette progression s’explique notamment par le fait que les projets de déploiement d’outils digitaux ont un caractère ponctuel, alors que les contraintes réglementaires (comme le droit du travail) réduisent les possibilités d’embauches temporaires pour les entreprises. Faire appel à un freelance en mission est donc bien plus simple.

En outre, faire appel à un freelance coûte aussi moins cher, puisqu’il facture ses services à son client, qui peut faire passer ces dépenses dans les charges de fonctionnement et non plus en salaire. Ainsi, l’entreprise n’a pas de charges sociales à payer, ce qui réduit d’autant plus son investissement.

Enfin, travailler comme indépendant donne la garantie de trouver des missions intéressantes et de gagner de nouvelles compétences et connaissances plus facilement. Cependant, pour devenir freelance (et surtout trouver des missions), une expérience minimale est préférable pour asseoir sa crédibilité.

Il peut donc être intéressant de travailler pour des agences spécialisées dans le déploiement de solutions numériques, comme les agences de développement web ou de communication, qui constituent de plus en plus souvent leurs équipes avec des freelances. Travailler pour une agence spécialisée permet de se voir confier des missions variées, tout en profitant d’un support technique en cas de difficultés.

Je note cette page
noter
je recherche un talent
  • Mission
    1
  • Informations complémentaires
    2
  • Coordonnées
    3
Exemple : consultant SAP, Développeur Front-End, Graphiste...