Les outils du développeur Python

Mis à jour le Thursday, June 24, 2021

Créé en 1991, Python est l’un des langages de programmation les plus populaires dans le monde. S’il a bien évolué depuis son lancement, il est aujourd’hui principalement utilisé pour le développement web et le déploiement de logiciels et d’applications. 

Intégrant également des outils d’intelligence artificielle, de scripts et de calculs mathématiques, il s’agit d’un langage très complet, qui permet la programmation de nombreuses fonctions. Cela explique en partie son succès chez les développeurs, et l’apparition d’un nouveau métier : le développeur Python

Le développeur Python est un programmeur spécialisé dans la programmation via Python, dont il est expert. Cependant, l’utilisation seule de Python n’est pas suffisante pour aboutir à une solution finale performante. Découvrons ensemble les outils du développeur Python.

Deux développeurs s'entraident

Les IDE, environnements de développement intégrés pour Python

Python est un éditeur de texte (ou un interpréteur), qui permet d’écrire des codes de programmation. Il dispose également d’un large panel d’outils intégrés, de frameworks et de librairies. Cependant, le développeur Python a besoin d’un environnement de développement intégré, EDI ou IDE (Integrated Development Environment), afin de développer ses solutions numériques.

En effet, un IDE est un logiciel permettant de regrouper tous les outils indispensables à la programmation web et au déploiement d’applications ou de logiciels dans une seule interface utilisateur. L’IDE correspond à un espace de travail personnalisé comprenant au minimum :

  • un éditeur de code pour l’écriture des codes de programmation (il s’agit d’une plateforme) ;
  • des fonctionnalités d’automatisation de construction locale ;
  • des outils de tests et de débogage des programmes écrits.

Certains IDE permettent également de réaliser l’exécution des codes, ainsi que leur compilation et leur interprétation, tout en facilitant les contrôles des versions et la gestion des fichiers ou des ressources.

L’utilisation d’un IDE n’est pas obligatoire, mais il s’agit d’une solution permettant de gagner un temps précieux, notamment parce qu’une fois intégré, il n’est plus utile de configurer chacun des outils nécessaires au projet. En outre, le développeur n’a plus à basculer d’un outil à un autre durant la phase de développement.

Enfin, un IDE permet de vérifier le code et sa syntaxe en continu, ce qui améliore la productivité, tout en réduisant le temps de débogage.

Il existe de nombreux IDE multilingues (c’est-à-dire acceptant plusieurs langages de programmation), même si les experts en développement Python optent le plus souvent pour des IDE spécialisés Python.

Les principaux IDE Python sont :

  • Pycharm, considéré comme le meilleur IDE par les développeurs Python, qui possède de nombreuses fonctionnalités de productivité, comme un éditeur de code intelligent (fonctionnant également avec JavaScript, CSS, Node.JS, AngularJS, etc.) et une navigation simplifiée permettant des recherches faciles et rapides lors des tests et d’une implémentation ;
  • KDevelop, une technologie en open source, pour un développement fluide quelle que soit la taille du projet. Cet IDE est extensible et offre de nombreuses fonctionnalités (Git, Bazaar, Mercurial, etc.), tout en prenant en charge les langages les plus courants, comme le C ++ ou le PHP ;
  • Spyder, qui permet d’utiliser toute la performance de langage Python, grâce à un éditeur multilingue doté de nombreuses fonctions (analyse de code, complétion automatique de code, définition de base, division verticale et horizontale, etc.), et facilite aussi les tests et débogages rapides ;
  • Visual Studio Code, qui permet de coder plus rapidement grâce à la personnalisation des sessions d’écriture et au paramétrage du contrôle d’accès, sans oublier l’utilisation de modèles de code pour des applications basiques et des émulateurs.

Les frameworks, la boîte à outils du développeur Python

Un framework est souvent comparé à la boîte à outils des développeurs, dans la mesure où il propose un ensemble de fonctionnalités à choisir selon les besoins, et ce, pour créer des applications web ou mobiles.

À l’instar des environnements de développement intégrés, utiliser un framework permet de gagner du temps, si bien que les frameworks font aujourd’hui partie de l’environnement de travail standard des programmeurs.

Le choix du framework dépend avant tout du projet web, puisqu’ils sont tous construits autour d’un langage de programmation spécifique, comme le PHP, Python, Ruby, ou encore JavaScript.

Parce que le développeur Python utilise un ensemble de langages de programmation, selon la phase de déploiement (partie Front-end ou Back-end), il peut donc utiliser plusieurs frameworks pour un seul projet. C’est par exemple le cas :

  • des frameworks Front-end (Vue.JS, React, AngularJS), qui permettent de concevoir la partie visible par les utilisateurs d’un site web, ou d’une application, et utilisent donc le langage client (HTML, CSS et JavaScript) ;
  • des frameworks Back-end (Symfony, Django, Zend), qui permettent la conception de toute la partie non visible d’un site web, ou d’une application, correspondant à l’interface d’administration écrite en langage serveur (Python, Ruby, PHP, etc.).

Généralement, les développeurs vont se spécialiser sur un ou plusieurs frameworks, à l’image de Django pour le développeur Python.

Il existe par ailleurs des frameworks en open source gratuits, comme Flask, Pylons et Giotto, ainsi que des frameworks sous licences, à l’instar de Tornado, Pyramid, ou encore Twisted.

Le choix d’un ou plusieurs frameworks se fait au regard des besoins du projet, mais aussi du langage de programmation concerné, ou encore des compétences du développeur Python, notamment parce que certains outils frameworks nécessitent plus de connaissances techniques (Angular en est un bon exemple).

Les autres outils courants du développeur Python

Il existe un nombre important d’outils informatiques, si bien qu’il n’est pas possible de tous les aborder. Aussi, intéressons-nous aux trois principaux outils qui font partie des standards du développement web et applicatif :

  • Ansible est l’outil d’automatisation de configurations et des déploiements le plus populaire, car il est simple d’utilisation et d’installation, et surtout très complet. Il permet de gérer les infrastructures informatiques, les déploiements multi-environnements, ainsi que la configuration des systèmes. Conçu pour prendre en charge le déploiement à tous les niveaux, il permet d’automatiser les tâches répétitives (approvisionnement Cloud, mises à jour continues, orchestration intraservice, etc.).
  • Saltstack (ou Salt) est une alternative gratuite à Ansible, en partie grâce à sa polyvalence (l’outil Ansible étant conçu pour un environnement Linux) et sa spécialisation dans la gestion des configurations applicatives, c’est-à-dire l’automatisation du packaging et du provisioning de code principalement.
  • Docker est un outil permettant la mise en containers des données et des microservices permettant d’isoler certaines informations pour ne faire tourner que les codes nécessaires au fonctionnement du site web ou de l’application. L’idée de la segmentation logicielle est d’accélérer la vitesse d’interprétation et d’exécution du code, tout en favorisant une meilleure sécurisation des données.

La maîtrise de tous les outils que nous avons évoqués demande un ensemble de connaissances et de compétences techniques. Considérer le développeur Python uniquement comme un expert dans ce langage de programmation spécifique serait donc réducteur. Outre une appétence pour les langages informatiques, le programmeur Python se doit de connaître les différents environnements de développement (Linux, Windows, OS, etc.) et les plateformes d’intégration Cloud (AWS, Google Cloud, etc.). De même, des connaissances en intelligence artificielle, en Big data et en Data science sont fortement appréciées par les entreprises.

Je note cette page
noter
je recherche un talent
  • Mission
    1
  • Informations complémentaires
    2
  • Coordonnées
    3
Exemple : consultant SAP, Développeur Front-End, Graphiste...