Le profil du développeur Python

Mis à jour le Thursday, June 24, 2021

Avec l’arrivée d’Internet et le développement croissant des nouvelles technologies, les métiers du numérique et du digital ne cessent de se diversifier, voire de se spécialiser, afin d’offrir une expertise de haut niveau.

Expert dans le langage de programmation Python, le développeur Python est l’exemple parfait qui illustre ce qui précède. Néanmoins, le développeur Python doit également maîtriser de nombreuses compétences techniques indispensables à ses missions. 

Acteur dans la digitalisation des entreprises et la mise en place de solutions adaptées, le développeur Python intervient principalement dans le développement web de sites internet et le déploiement d’applications et de logiciels.

Voyons plus en détail le profil du développeur ou programmeur Python.

Développeur Python travaille devant plusieurs écrans

Le haut niveau de maîtrise du langage informatique du développeur Python

Cela sonne comme une évidence, mais le développeur Python est un expert en programmation Python, ce qui suppose un ensemble de connaissances.

Python est un langage de programmation open source en licence libre, de plus en plus souvent utilisé aujourd’hui, notamment parce qu’il est multisupport. En effet, il peut être utilisé avec tous les systèmes d’exploitation, ce qui suppose une connaissance des différents environnements informatiques (Windows, OS, Linux, etc.).

En outre, Python doit également sa popularité à sa polyvalence et à la nature complexe des tâches pouvant être codées avec ce langage : gestion d’infrastructure, analyse de données, calculs mathématiques et algorithmes, etc.

Même s’il est possible d’apprendre à programmer en Python en quelques mois avec une formation intensive, l’expertise et l’apprentissage des subtilités du langage Python requièrent quelques applications pratiques.

Enfin, le développeur Python maîtrise toutes les versions de Python. En effet, les outils de développement ne cessent d’évoluer. Désormais, les développeurs Python en activité sont en pleine migration vers la version 3 de Python, plus performante et fiable que sa précédente mouture. Répondant davantage aux besoins des entreprises, un grand nombre d’entre elles recherchent des développeurs Python capables de mettre à jour leurs différents outils digitaux.

Les compétences techniques du développeur Python

Outre son haut niveau d’expertise en programmation Python, le développeur Python ne peut exercer ses missions sans des connaissances et compétences techniques variées. Cela concerne par exemple :

  • le développement web, pour la conception des sites internet et la mise en œuvre de fonctionnalités adaptées et performantes ;
  • le développement et programmation “classique”, pour le déploiement de logiciels et d’applications ;
  • la maîtrise de plusieurs langages informatiques de Front-end, de Back-end, de Full-stack, de scripting ou encore de développement mobile ;
  • la maîtrise des frameworks pour le développement orienté web, comme Django, Bottle, Pyramid, Tornado, etc. ;
  • l’intégration et le déploiement continu de types CI/CD (Gitlab par exemple) ;
  • les techniques de migration d’infrastructure ;
  • l’utilisation de plateformes d’intégration des données, comme Exchange ou SQL ;
  • la maîtrise des différents outils de construction d’infrastructure (Team Foundation Server par exemple) ou de virtualisation (comme Docker) ;
  • l’utilisation d’outils de gestion de code source (Github) et de gestion de la configuration (Ansible ou Chef) ;
  • la mise en place de monitoring et d’alertes pour le contrôle de la performance de la solution applicative ;
  • les méthodes de sécurisation des bases de données ;
  • les connaissances sur les services hébergements fournisseurs de types Saas, Paas, BPO, etc. ;
  • la veille technologique.

Au-delà de ses compétences techniques largement étendues, le développeur Python doit posséder les savoir-être indispensables aux métiers de l’informatique : rigueur, patience, organisation, curiosité et capacités d’adaptation sont donc les maîtres mots de ce métier.

Enfin, ce type de poste suppose aussi une bonne dose de “débrouillardise”, notamment pour la résolution des problèmes, ainsi qu’un bon relationnel pour s’intégrer dans une équipe pluridisciplinaire et une pincée de pédagogie pour expliquer et vulgariser le savoir technique.

Ouvert et à l’écoute, c’est avant tout un fin analyste capable d’évaluer les besoins de ses clients, pour leur proposer des solutions logicielles adaptées à leurs objectifs et aux enjeux du secteur d’activité concerné, optimisées au regard du fonctionnement de la structure et de ses moyens (humains, techniques, technologiques, financiers, etc.).

Les formations pour devenir développeur Python

Bien que le monde de l’informatique soit à part en matière de diplôme, puisque l’expérience acquise reste ce qui intéresse le plus les entreprises, il existe plusieurs formations pour devenir développeur Python.

Comme nous l’avons évoqué précédemment, il est possible d’apprendre à programmer en Python grâce à une formation intensive de courte durée (de 1 à 6 mois), dans des organismes de formation qui proposent ce type d’enseignement. Précisons que le langage Python est assez facile d’apprentissage, du moins pour les personnes déjà sensibilisées aux codes informatiques.

Néanmoins, une parfaite connaissance de Python ne suffit pas. Le développeur web débutant doit aussi se former aux différents langages et technologies, comme le JavaScript, le HTML, PHP, Symfony, etc.

En outre, la montée en compétences des développeurs Python débutants peut être assez rapide. Pour cela, les jeunes diplômés peuvent s’orienter vers des stages pratiques en entreprise, afin de mettre en pratique leur formation théorique tout en découvrant les différents secteurs dans lesquels peuvent évoluer les programmeurs Python. Généralement, les entreprises proposant des postes ou des missions en freelance réclament une expérience minimale d’un an.

Pour ceux qui souhaitent en apprendre plus, il est également possible de suivre un cursus de niveau bac + 2 ou bac + 3 en informatique (BTS ou DUT par exemple). Pour développer l’aspect théorique, tout en le mettant en pratique et en acquérant de l’expérience, une formation en alternance reste aussi une solution intéressante, avec un cycle fréquent de 3 semaines en entreprise et 1 semaine en école.

Enfin, il est également possible de développer un haut niveau de connaissances grâce à des formations plus longues (bac + 5), généralement proposées par des écoles d’ingénieurs. En plus d’apprendre la programmation avec Python, l’ensemble des aspects pluriels du langage est également enseigné, à l’image des algorithmes, de l’intelligence artificielle ou encore du Big data.

L’évolution professionnelle du développeur Python

Il est possible d’évoluer vers un métier de référent informatique, ou de gestion de projet chargé du pilotage et de la mise en œuvre intégrale des solutions digitales (de la conception à son automatisation). Cela concerne notamment :

  • le métier d’ingénieur DevOps ;
  • le poste de Lead Developer Python ;
  • la fonction de directeur technique informatique ou chef de projet.

Toutefois, le développeur Python peut également choisir d’étendre ses compétences et d’ajouter une spécialisation supplémentaire à son profil. Il peut ainsi évoluer vers un poste de développeur Python Full-stack, Back-end, Front-end, Django, Flask, etc.

Enfin, le développeur Python peut choisir de se spécialiser dans un secteur d’activité précis et pointu, pour devenir un expert dans un domaine technologique. En effet, le développeur Python peut travailler dans n’importe quel secteur (banque et assurance, e-commerce et commerce, grande distribution, édition de logiciels ou d’applications, médias et communication, etc.), ou, comme nous le disions plus haut, dans un secteur encore plus spécifique.

Je note cette page
noter
je recherche un talent
  • Mission
    1
  • Informations complémentaires
    2
  • Coordonnées
    3
Exemple : consultant SAP, Développeur Front-End, Graphiste...