Les missions de l’architecte réseau

Mis à jour le Thursday, June 17, 2021

L’architecte réseau intervient à des niveaux différents au sein du service informatique de l’entreprise, notamment en SSII et PME. C’est en tant que cadre consultant que l’architecte réseau se positionne pour mener à bien la mission qui lui est confiée. Celle-ci peut prendre la forme d’un statut salarié ou freelance selon le choix professionnel de l’architecte réseau.

Intéressons-nous, sur cette page, aux différentes missions de l’architecte réseau freelance et découvrons l’ampleur de sa tâche. Si la plupart des grandes entreprises de télécommunications disposent de leur propre architecte réseau, ce dernier peut choisir de travailler en indépendant et de réaliser des missions ponctuelles ou récurrentes auprès d’entreprises différentes.

Architecte réseau qui travaille sur plusieurs posts

Définition du rôle de l’architecte réseau

L’architecte réseau est à même de concevoir et de déployer un réseau informatique et de télécommunications pour le compte d’une entreprise. Cela signifie qu’il crée l’architecture complète qui relie chaque ordinateur, téléphone et périphérique au réseau informatique, de façon organisée et adaptée aux besoins de l’entreprise.

Mission d’analyse de l’existant

La première étape de la mission de l’architecte réseau consiste en l’analyse détaillée de l’existant. Il passe ainsi en revue la définition du projet, le nombre de postes et périphériques à connecter, les liens entre les différents postes et le logiciel interne à l’entreprise, l’état physique des branchements, prises, relais, etc., le matériel à acheter, ou encore les prestataires extérieurs à contacter.

L’ingénieur réseau va ainsi remettre à la direction de l’entreprise, ou au responsable informatique de l’entreprise, un état de la situation actuelle, accompagné des premières préconisations relatives à la future structure réseau.

Création de l’architecture réseau

Fort de ces premiers éléments, le chef de projet en architecture réseau pense et réalise l’architecture réseau de son client ou de la SSII sous la forme d’un document informatique, en plus de reprendre les points mentionnés ci-dessus.

C’est une véritable cartographie des systèmes qui est ainsi créée à l’aide d’un logiciel dédié. L’architecture fait mention de chaque poste à relier et indique le cadre dans lequel se situe le réseau, qu’il s’agisse de liaisons informatiques, de liaisons téléphoniques, d’installation ou de mise à disposition des serveurs, de mention du matériel, etc.

Le choix du type d’architecture (en étoile, en ligne, etc.) est fait selon l’importance du réseau à déployer.

L’architecte réseau va ainsi créer son implantation réseau et définir les systèmes informatiques sous leur forme globale. Il va appuyer sa mission d’administrateur par une présentation des plans détaillés, utilisés par les intervenants et les membres de l’équipe. Celle-ci inclut le plan de câblage télécom et web, le plan d’architecture logique et le plan d’architecture physique.

Ces trois plans seront mis à disposition de manière informatique, mais également sous format papier, pour permettre aux techniciens d’intervenir facilement et directement dans les locaux de l’entreprise, par exemple lors du passage des câbles.

Le plan de câblage

Le plan de câblage télécom et web numérote chaque prise électrique, prise réseau web et branchement téléphonique des bureaux. L’administrateur réseau vient assigner une référence unique, qui permet au technicien de savoir quels types de prises (réseau web, téléphones, électriques) ou de câbles doivent être installés et à quel endroit.

Le plan d’architecture logique

Le plan d’architecture logique est une aide nécessaire à la compréhension du futur réseau informatique de l’entreprise. Il part du routeur principal et du cœur du réseau pour descendre en cascade jusqu’à la prise de connexion finale d’un ordinateur.

Le plan d’architecture physique

Le plan d’architecture physique est le plan des locaux de l’entreprise, qui précise l’emplacement physique des bureaux et meubles, tout en notifiant l’emplacement des prises téléphoniques, l’emplacement des prises réseau, la matérialisation des routeurs et switches, la référence interne de chaque ordinateur, et la référence unique de la prise du plan de câblage.

Ce plan d’architecture physique est une aide précieuse pour les techniciens qui vont installer les liaisons câblées entre les bureaux. Chaque prise physique est identifiée par une petite étiquette faisant mention des références internes informatiques.

S’il ne réalise pas lui-même ces travaux, l’architecte réseau met néanmoins en place l’ensemble de leur organisation. Sa mission consiste ainsi à créer l’intégralité du réseau, depuis le routeur jusqu’à l’utilisateur final.

Création d’un document de travail agile

Selon l’importance de ses missions, l’architecte réseau peut être amené à créer un document de travail agile, partagé entre les différents techniciens et le directeur du service informatique. Il intervient ainsi comme chef de projet spécialisé dans la seule partie technique du réseau informatique.

Ce document reprend chaque niveau du futur réseau et précise le plan du projet par date, par type d’intervention et par intervenant.

Il est également paramétrable par date de réception de chaque phase et par l’utilisation d’un diagramme de Gantt ou équivalent.

Mission de test et d’amélioration

Le réseau passe par une première phase de tests et de modifications éventuelles avant le déploiement final. Il s’agit ici de vérifier les connexions, les bonnes imputations des adresses IP des ordinateurs, ou encore le comportement des serveurs et routeurs, grâce à la réalisation de différentes phases de tests qui sont ensuite analysées et éventuellement corrigées.

Cette étape précède le déploiement final du réseau et sa mise en production.

Sessions de formations des techniciens et responsables de services

L’architecte réseau freelance peut effectuer des formations techniques au sein de l’entreprise. Il intègre ainsi au budget de son intervention une session de formation de fin de mission, pour s’assurer que le directeur du site et les techniciens peuvent travailler de façon autonome sur le nouveau réseau déployé. Il peut éventuellement intervenir aussi au niveau du directeur commercial, surtout lors de modifications intervenues dans la connexion aux différents disques ou au système informatique.

Sélection des prestataires et choix du matériel

L’installation d’une nouvelle architecture réseau entraîne la mise en place d’un matériel informatique récent. L’architecte réseau travaille ainsi de concert avec le directeur informatique de l’entreprise sur la sélection des éventuels prestataires et l’achat à venir du matériel.

L’architecte réseau définit la liste du matériel nécessaire au projet et remet le montant du budget prévisionnel au directeur ou à l’administrateur du site, et ce, pour validation. À noter que l’architecte réseau freelance n’engage jamais financièrement l’entreprise, puisqu’il œuvre principalement en tant que consultant et ingénieur-concepteur.

Le rôle de l’ingénieur freelance est d’apporter des solutions adéquates et fiables à l’entreprise. Cela passe par l’analyse des besoins réels, la sélection du matériel selon les performances attendues et l’étude financière du projet.

Cette partie de sa mission est allégée grâce à la veille technologique régulière effectuée par l’ingénieur, puisqu’il est informé des progrès technologiques du web et des nouveaux matériels de communication mis sur le marché.

Répartition du temps de travail de l’architecte réseau

La semaine de l’architecte réseau freelance est généralement bien remplie. Certaines tâches et études lui incombent en effet de manière régulière, surtout dans le cadre d’un suivi du projet en cours.

La semaine de l’architecte réseau freelance englobe ainsi 30 % de conception de réseau interne, web et installation technique, 20 % de choix des solutions et de gestion en sécurité, 35 % de supervision de la conception physique du réseau, ou encore 15 % de relance et réponses aux appels d’offres et autres prospections.

Outre ses prérogatives professionnelles, l’ingénieur freelance doit également consacrer une partie de son temps à son démarchage, à la présentation de ses offres, au développement web de son activité, ou encore aux actions marketing et relances de ses anciens clients.

Je note cette page
noter
je recherche un talent
  • Mission
    1
  • Informations complémentaires
    2
  • Coordonnées
    3
Exemple : consultant SAP, Développeur Front-End, Graphiste...