Les missions du contrôleur de gestion

Mis à jour le Thursday, May 27, 2021

Le contrôleur de gestion se positionne comme un véritable “business partner” garant de la performance de l’entreprise. Plus qu’un simple partenaire financier, l’analyste accompagne l’organisation dans la réalisation de ses objectifs en aidant la direction à prendre les bonnes décisions. Pour cela, un contrôleur de gestion analyse le fonctionnement de l’entreprise et identifie les éléments qui peuvent être améliorés selon les ressources dont elle dispose.

L’exercice du métier de contrôleur de gestion freelance diffère en fonction de la taille et du secteur d’activité de l’entreprise. Le degré d’intervention du contrôleur est donc variable, bien que sa fonction de base s’articule autour de missions précises. Voyons en détail les missions qu’est amené à effectuer un contrôleur de gestion freelance.

Liste de missions du controleur de gestion

Collecter des informations auprès des autres fonctions

Afin d’analyser le fonctionnement de l’entreprise pour laquelle il effectue la mission, le contrôleur de gestion recueille toutes les informations du domaine de la finance et de tous les autres domaines de l’entreprise. La fonction de contrôle de gestion est donc une fonction transversale en ce qu’elle interagit avec tous les autres métiers de l’entreprise. L’analyste transmet toutes les informations importantes qui permettent à l’entreprise de réaliser ses objectifs.

Aujourd’hui, l’information est une ressource vitale de l’entreprise. Le contrôleur de gestion met en place et optimise le système d’information avec des outils variés et complets. Parmi ces outils de gestion de l’information, on retrouve l’ERP (de l’anglais “Enterprise Resource Planning) aussi appelé logiciel PGI (Progiciel de Gestion Intégré). Ce logiciel permet de regrouper toutes les données essentielles liées aux tâches quotidiennes à réaliser dans une base de données unique. Tous les départements ou services de l’entreprise ont accès à cette base de données afin de leur faciliter la gestion des tâches.

Participer à la conception de la stratégie d’entreprise

Le contrôleur de gestion assure la coordination du processus de formulation et d’élaboration de la stratégie d’entreprise. En ce sens, il définit la meilleure stratégie à adopter pour assurer le développement de l’entreprise. Il aide alors les instances dirigeantes à faire des choix et à prendre des décisions concernant son champ d’activité, sur le moyen et le long terme. Les orientations de la stratégie permettent à l’entreprise d’atteindre ses objectifs.

Développer et optimiser les outils de gestion

L’une des missions du contrôleur de gestion est de mettre à la disposition de chaque fonction de l’entreprise tous les outils de prévision, d’analyse et d’exploitation des données pour suivre leurs activités et leur performance (reporting, indicateurs de performance, tableau de bord, etc.). Il mène toutes sortes d’études économiques et financières pour mener à bien l’utilisation de ces outils.

Le contrôleur de gestion doit ensuite contrôler l’efficacité des processus de gestion mis en œuvre. Il s’agit normalement d’une fonction remplie par l’un des services dédiés à l’audit, à la gestion des risques ou au contrôle interne. Lorsque ces services sont inexistants, c’est au contrôleur de s’assurer que les procédures internes sont respectées et que les informations transmises à la direction sont de qualité.

Réaliser des reportings et des tableaux de bord avec des indicateurs

Le contrôleur de gestion est responsable de la réalisation du reporting (rapport d’activité) qui sera utilisé à la fin de chaque période donnée par les instances dirigeantes. Le reporting donne une meilleure visibilité sur l’activité de l’entreprise et donne un sens aux chiffres. Il s’agit d’un rapport sur ce qui s’est réellement passé au sein de la structure au cours d’une période donnée.

Il revient également au contrôleur de gestion de concevoir des tableaux de bord hebdomadaires, mensuels ou trimestriels, qui présentent les résultats de l’entreprise à partir des données analysées en fonction des indicateurs de performance. Les indicateurs de performances sont des signaux qui permettent d’apprécier l’atteinte d’un objectif précis fixé par l’entreprise. Il définit en général des indicateurs propres à chaque sous organisations.

Le tableau de bord constitue un réel support d’aide à la prise de décision stratégique corrective. Toutes les fonctions de l’entreprise (directeur, responsable, départements, services, opérationnels) doivent chacune disposer d’un tableau de bord. Une fois mis en place, le contrôleur doit vérifier régulièrement que ces tableaux sont à jour et que les alertes signalées à travers les données du tableau sont suivies d’actions concrètes et pertinentes.

Gérer le processus budgétaire de l’entreprise

Le budget est une matérialisation financière des ressources qui permettront de réaliser les plans d’action établis selon les objectifs futurs de l’entreprise. La fonction de contrôle de gestion est à la base de l’organisation du processus, du suivi et du contrôle budgétaire de l’entreprise. En ce sens, le contrôleur produit, formalise et édite les documents de synthèse qui servent de guide au management opérationnel, tactique et stratégique de l’entreprise. Il conçoit ces documents à partir des données budgétaires qu’il a récoltées auprès des fonctions opérationnelles de la structure.

De façon périodique, il vérifie que le budget réel ne s’écarte pas du budget prévisionnel. Il communique les procédures budgétaires aux opérationnels non financiers afin qu’elles soient appliquées à l’échelle globale de l’entreprise. S’il constate des écarts indésirables entre les objectifs réels et les objectifs prévisionnels, l’analyste propose alors des actions correctives afin de réajuster le budget.

Maîtriser les coûts et la rentabilité de l’entreprise

Le contrôleur de gestion s’appuie sur la comptabilité analytique pour maîtriser les coûts et la rentabilité de l’entreprise dans les moindres détails. Par le biais de la comptabilité analytique, le contrôle de gestion sert à décomposer les coûts et les charges imputés à l’entreprise. Cette mission est particulièrement importante au sein des entreprises du secteur industriel : le contrôleur calcule les coûts de production, les coûts de revient et les marges afin que l’entreprise puisse fixer des prix de vente adaptés.

Participer aux clôtures comptables de l’organisation

Le contrôleur de gestion travaille en collaboration avec la fonction comptable de la structure pour effectuer les rapprochements entre les résultats de la comptabilité et les résultats de ses reportings et tableaux de bord. Il est amené à fournir à la comptabilité tous les éléments comptables supplémentaires à intégrer dans les résultats comptables afin qu’ils soient plus réalistes d’un point de vue économique.

Le rôle d’un contrôleur de gestion est donc de guider le pilotage opérationnel, tactique et stratégique des entreprises, quels que soient leur secteur et leur taille. Le métier d’analyste de gestion requiert l’utilisation de compétences polyvalentes et transversales afin de mener à bien les différentes missions. Ces compétences sont acquises au cours d’un parcours de formation de niveau Bac+2 à Bac+5.

Je note cette page
noter
je recherche un talent
  • Mission
    1
  • Informations complémentaires
    2
  • Coordonnées
    3
Exemple : consultant SAP, Développeur Front-End, Graphiste...