Les outils professionnels utilisés par l’architecte réseau

Mis à jour le Thursday, June 17, 2021

L’architecte réseau est un technicien aguerri de l’informatique. Il est issu d’une école d’ingénieur informatique, intégrée après le bac, ou a suivi un cursus en alternance après spécialisation en communication réseau. Sa formation lui apporte la maîtrise des outils techniques et informatiques propres au métier d’architecte réseau, qu’il utilise au quotidien pour la création de réseaux, de systèmes de communication et de serveurs dédiés.

Collegues discutent dans une salle de serveurs

Quelles tâches pour quels outils ?

Avant de nous intéresser aux outils techniques de l’architecte réseau, reprenons l’ensemble des tâches qui sont les siennes.

La définition du poste d’architecte réseau

Le technicien réseau est avant tout un passionné d’informatique et de réseaux internet et télécom. Son rôle consiste à créer, améliorer ou étendre le réseau de l’entreprise, par la création d’une architecture technique adaptée.

Les tâches de l’ingénieur réseau

La création de cette architecture entraîne la réalisation de tâches successives, parmi lesquelles on trouve la veille technologique, l’analyse de l’existant, la mise en avant des besoins, le chiffrage de l’investissement, la sélection du matériel, la création de l’architecture du réseau sur informatique agile, la mise en place physique du réseau, la phase de test, ou encore le déploiement (voire la mise en service).

La multiplicité des tâches incombant à l’architecte réseau implique l’utilisation de logiciels et d’outils dédiés à ce pan technique de l’informatique.

Les outils de veille technologique

La veille technologique consiste en une étude des différents facteurs utiles à son métier. Il peut s’agir de l’étude de la concurrence, des fabricants et distributeurs de matériel informatique, du matériel réseau, des nouveaux services, des outils et logiciels métier, ou encore des entreprises à prospecter.

L’ensemble de ces actions est réalisé à partir d’outils informatiques spécialisés, qui lui permettent de créer sa propre base de données contenant les éléments nécessaires à son activité.

L’ensemble de ces actions est organisé autour de trois axes : la collecte de données, l’analyse et la synthèse, ainsi que la diffusion des informations.

Les entreprises ont parfois un service dédié à cette veille technologique, qui relaie les informations collectées auprès des services concernés. L’architecte réseau freelance effectue cette veille pour ses propres besoins et est ainsi toujours au fait de l’actualité de l’architecture réseau et de son développement grandissant.

Il utilise des outils informatiques et services spécialisés veille, comme Feedly, un capteur de flux RSS d’articles à partir d’une sélection personnelle de sites web, Google Alerts, qui envoie des informations par mail à partir d’une sélection de mots clés, ou même Netvibes, un tableau de bord personnalisable permettant d’être alerté ou d’accéder à des articles en ligne sur des sujets sélectionnés.

Ces outils permettent de recevoir des éléments utiles à l’architecte réseau, de façon automatique et après configuration.

Les outils de conception d’architecture réseau

Nous abordons ici la partie technique du métier d’architecte réseau. La conception de l’architecture réseau consiste à réaliser un plan de l’installation et de la diffusion du réseau, défini par l’implantation des bureaux, le câblage existant, le matériel à disposition et à intégrer, ou encore le maillage du réseau.

Ces étapes définissent les actions à venir et, notamment, la mise en place de documents internes de gestion du projet.

La création des plans des bureaux et locaux à équiper

Avant la création du maillage à proprement parler, l’architecte réseau va tout d’abord s’intéresser aux plans physiques des bureaux. Ceux-ci peuvent être mis à disposition en format papier, mais aussi en format numérique, pour une utilisation plus facile, notamment dans le cadre d’une organisation agile du projet.

Ces plans peuvent être scannés ou repris à l’aide d’un logiciel professionnel de création de plans comme AutoCAD, SketchUp, Revit ou Archicad. Une fois les plans des bureaux disponibles au format numérique, ceux-ci peuvent être intégrés au projet lui-même dans un logiciel de gestion de projet agile.

Les logiciels de gestion de projet

Le chef de projet est chargé de la gestion intégrale du projet. La partie concernant l’architecte réseau peut ainsi être intégrée au workflow de développement du chef de projet.

L’architecte précisera alors les besoins en équipes techniques, les différentes phases de développement du réseau, les deadlines qui lui sont imposées, ou tout autre élément et donnée utile au chef de projet.

L’ensemble de ces informations est ensuite collecté et intégré dans la roadmap par le chef de projet, qui emploie pour cela des outils informatiques dédiés comme Asara, Jira, ou Craft.io.

L’architecte réseau doit donc avoir les connaissances techniques pour l’utilisation de ces logiciels, afin d’y intégrer, le cas échéant, ses propres données.

Les logiciels de création d’architecture réseau

Nous entrons maintenant dans la partie la plus technique de cette page : la création de l’architecture réseau de l’entreprise.

Définition d’un logiciel de création de réseau

Les compétences de l’architecte réseau prennent toute leur importance lors de la réalisation de l’architecture réseau de l’entreprise. Ce diagramme réseau configure les emplacements de tous les matériels, du serveur au PC, en passant par les routeurs et le câblage de la future installation.

C’est en tant qu’administrateur du projet que l’ingénieur crée les différents diagrammes utiles à l’exploitation optimale agile des tâches à réaliser.

Edraw, concepteur de diagrammes d’ingénierie

Edraw figure parmi les logiciels les plus populaires en ingénierie d’architecture réseau. Il permet à la fois de réaliser le plan complet de la future installation, tout en permettant l’intégration d’éléments supplémentaires comme un flux de travail, une carte mentale et des diagrammes commerciaux.

Lan Flow, outil de conception d’architecture réseau

Lan Flow est le concurrent direct de Edraw. Spécialisé en système réseau, c’est l’outil adapté à la mise en place de solutions réseau professionnelles. Il fonctionne sur le principe du glisser-déposer pour une mise en situation parfaite de chaque élément du diagramme.

Lucidchart, système logiciel de création de réseaux télécoms et web

Lucidchart apporte à l’architecte réseau une panoplie de symboles et d’éléments permettant la réalisation de l’architecture complète. Disponible par abonnement, Lucidchart offre des fonctionnalités complètes en topologie réseau.

Solarwinds Network Topology Mapper, le logiciel professionnel

Ce logiciel de topologie réseau est de niveau professionnel. Il intègre une identification automatique des périphériques intégrés dans le réseau et permet l’ouverture des diagrammes sur Microsoft Visio.

Microsoft Visio, la suite diagrammes d’Office

Célèbre pour sa suite Office, Microsoft a développé Microsoft Visio, un logiciel de création de diagrammes en ligne, qui permet de travailler de façon agile avec les différents utilisateurs. Ceux-ci peuvent ainsi avoir un accès en lecture seule ou modifier le diagramme. Il est disponible dans la suite Office moyennant un abonnement mensuel.

Intermapper, détection automatique des périphériques

Comme Solarwinds, Intermatter détecte automatiquement les périphériques présents sur le réseau et les intègre à l’architecture réseau. Cet outil fait donc gagner du temps à l’ingénieur, puisqu’il ne lui reste plus qu’à ajouter les éléments supplémentaires au diagramme en cours de réalisation. Comme les autres logiciels, il permet une visualisation graphique des éléments du réseau par une représentation claire de chaque matériel.

Je note cette page
noter
je recherche un talent
  • Mission
    1
  • Informations complémentaires
    2
  • Coordonnées
    3
Exemple : consultant SAP, Développeur Front-End, Graphiste...