Le profil de l’architecte réseau

Mis à jour le Thursday, June 17, 2021

L’architecte réseau est un technicien de niveau Bac+5 ou Bac+6 issu d’une école d’ingénieur. Il crée et met en place les réseaux informatiques des entreprises : site internet, intranet, messagerie, communication externe. Ce technicien intervient donc sur la structure même de l’organisation du réseau de l’entreprise. Son poste est primordial à l’heure où toutes les entreprises de moyenne et grande importance développent leurs propres systèmes de réseaux informatiques.

Un architecte réseau travaille sur son ordinateur

Quel est le profil d’un architecte réseau ?

L’architecte réseau est un technicien de niveau Bac+5 ou Bac+6 issu d’une école d’ingénieur. Il crée et met en place les réseaux informatiques des entreprises : site internet, intranet, messagerie, communication externe. Ce technicien intervient donc sur la structure même de l’organisation du réseau de l’entreprise. Son poste est primordial à l’heure où toutes les entreprises de moyenne et grande importance développent leurs propres systèmes de réseaux informatiques.

Définition du métier d’architecte réseau

L’architecte réseau peut être missionné en tant qu’architecte réseau freelance, s’il est travailleur indépendant, ou être salarié d’une structure entrepreneuriale.

Sa description de poste varie, bien évidemment, avec l’entreprise pour laquelle il travaille. On retrouve, néanmoins, une grande similitude entre deux architectes réseaux de deux entreprises distinctes.

L’architecte réseau freelance signe un contrat de prestation avec son client. Celui-ci définit les interventions attendues, la date de remise du projet et le montant facturé.

Création de l’architecture réseau

Son métier consiste à réaliser une architecture réseau complète pour une entreprise en partant de celle existante ou en créant une nouvelle configuration. Il va donc, à cet effet, travailler à partir d’éléments techniques et financiers :

  • ancienne architecture de site ;
  • éléments techniques : branchements, câbles réseau, plans divers ;
  • éléments physiques : importance du parc informatique, configuration terrain ;
  • budget alloué à la création ou à la modification du réseau ;
  • contraintes liées à l’activité.

Les résultats de cette étude poussée vont permettre de définir très précisément les préconisations et les actions à mettre en place pour la création de ce réseau.

Mission et tâches principales

La mission de l’architecte réseau comporte différentes tâches assez diversifiées :

  • gestion du réseau actuel ;
  • optimisation technique de celui-ci ;
  • développement et mise à niveau du réseau selon les besoins de l’entreprise ;
  • sélection de matériel et prévision d’investissement ;
  • gestion du budget ;
  • veille technologique ;
  • collecte des besoins de chaque service ;
  • gestion des plannings et des techniciens ;
  • proposition d’amélioration et d’évolution de la communication au sein du réseau.

Il s’entoure, pour cette mission, de techniciens informatiques certifiés réseaux. Ceux-ci effectuent les installations du matériel et le déploiement du réseau selon le cahier des charges décidé par l’architecte réseau.

Les qualités de l’architecte réseau

Le mot architecte n’est pas employé au hasard dans la description du poste de ce technicien. Il agit, en effet, comme un véritable bâtisseur de cette toile informatique déployée au sein du réseau informatique et de télécommunication de l’entreprise.

Être organisé et méthodique

L’architecte est avant tout un technicien. Comme tout technicien, il est force d’organisation et de méthode. Rodé aux analyses terrain, il sait mettre en place des actions de travail, souvent agiles, entre les besoins du service informatique, dont il fait partie, et la technique nécessaire à la mise en place du réseau de communication intra entreprise.

Il intègre donc dans sa façon de travailler, une organisation technique sur le terrain et remet des solutions évoluées à la direction de l’entreprise.

Être curieux

L’architecte est avant tout un passionné de l’informatique et des réseaux. Il effectue une veille technique régulière et s’intéresse aux derniers développements et matériels récents du marché.

Il reçoit ainsi régulièrement les représentants des plus grandes marques de matériel informatique. Il étudie l’évolution technique et les possibilités d’application à l’entreprise de ces nouveaux composants.

Il se forme régulièrement aux nouvelles technologies et partage avec son équipe les points importants qu’il convient d’intégrer dans l’organisation du service informatique au bénéfice de l’entreprise.

Être ouvert

L’architecte réseau se met à la portée des utilisateurs du réseau. Il écoute leurs demandes, prend le temps de leur expliquer certains points en ayant un dialogue adapté à son auditoire et leur apporte une solution.

Avoir l’esprit d’analyse

Ce technicien sait analyser une situation parfois compliquée. Il analyse ainsi les besoins du client et les besoins du projet dans le cadre du développement de l’entreprise. Il sait ainsi concevoir des solutions techniques et définir les matériels adaptés.

Être un parfait technicien

Ce chef d’orchestre du réseau de l’entreprise est à même de procéder aux phases tests au cours du développement et de l’installation du réseau. Il remet les procédures techniques et de sécurité et contrôle le respect des procédures qualité.

Attributions de l’architecte réseau

Outre des capacités d’écoute, d’analyse et de conseils, l’architecte réseau détient des connaissances techniques poussées.

Il est ainsi capable de créer le cahier des charges global d’un futur déploiement réseau grâce à une étude complète du projet. Ses méthodes d’analyse se répartissent entre :

  • besoins de l’entreprise ;
  • matériel développé par les prestataires ;
  • normes et standards ;
  • mise en conformité et sécurité des réseaux informatiques et de télécommunication ;
  • accessibilité numérique et technologique pour tous ;
  • budget alloué par l’entreprise ;
  • négociation des prix avec les prestataires informatiques.

Ce poste est donc un des pivots du service informatique puisqu’il vient seconder la direction informatique en lui apportant son soutien, ses connaissances techniques et sa culture de l’entreprise.

Connaissances techniques de l’architecte réseau

L’architecte réseau est avant tout un informaticien passionné tant de matériel informatique que de programmation et analyses.

À ce titre, sa formation d’ingénieur englobe la connaissance de différents langages informatiques comme XML, Delphi, PHP, JavaScript, CSS, HTML ou SSL qu’il pratique aisément.

Les langages de programmation

Ces langages permettent de créer des logiciels et programmes informatiques spécifiquement développés pour les besoins de l’entreprise. S’il n’utilise pas de langage de programmation directement au quotidien, il doit néanmoins connaître certains d’entre eux : Python, C, C++, JavaScript, Ruby, PHP, HTML.

Les langages de gestion de base de données

La gestion de bases de données est primordiale dans l’entreprise. L’architecte réseau connaît ainsi SQL ainsi que d’autres langages moins courants comme SPARQL, MySQL, SQLite, etc.

Les algorithmes pour l’analyse de données

Les algorithmes sont une suite de calculs qui permettent de résoudre un problème ou d’obtenir un résultat. L’architecte de réseau va donc se servir d’algorithmes pour analyser certaines données du réseau de l’entreprise et établir des statistiques.

Les protocoles réseau

Il connaît également tous les paramètres d’organisation informatique des réseaux locaux et distants (LAN / WAN) sans oublier le réglage de ceux-ci via les protocoles TCP/IP et autres protocoles de gestion et de routage.

L’installation du matériel et ses réglages

La plupart des réglages réseau sont effectués par les techniciens spécialisés salariés de l’entreprise. Néanmoins, l’architecte est à même de les accompagner dans leur travail dans le but de :

  • suivre les installations matérielles, logicielles et de réseau ;
  • résoudre un éventuel problème technique ;
  • dépanner un blocage informatique ;
  • analyser la période de test ;
  • apporter les modifications nécessaires ;
  • participer au déploiement du réseau ;
  • réaliser les rapports d’analyses techniques.

Le profil de l’architecte réseau est donc très complet puisqu’il englobe à la fois le côté technique de la profession, mais également une aptitude à la communication et à la négociation avec les collaborateurs et prestataires extérieurs.

Je note cette page
noter
je recherche un talent
  • Mission
    1
  • Informations complémentaires
    2
  • Coordonnées
    3
Exemple : consultant SAP, Développeur Front-End, Graphiste...