• Accueil /
  • Change makers /
  • Carrières hybrides : comment gérer un lancement d’entreprise en parallèle d’une activité salariée ? /

Carrières hybrides : comment gérer un lancement d’entreprise en parallèle d’une activité salariée ?

Publié le mardi 20 juin 2023 et

Quasiment inexistantes il y a une dizaine d’années, les carrières hybrides ne font aujourd’hui plus exception. Nombreux parmi les Z, les slasheurs misent sur la diversité de statuts, de missions et de sources de revenus pour construire leur vie professionnelle. Une nouvelle forme de travail polymorphe et non-exclusive, qui séduit aujourd’hui toutes les générations.

Christian Galichon fait partie de ces nouveaux slasheurs : directeur des achats du groupe LVMH, il a depuis peu créé le cabinet Pharos, spécialisé dans le coaching et le développement personnel. Interviewé par freelance.com, il nous explique son parcours, ses choix professionnels et l’organisation qu’il a mise en place pour réussir à gérer sa double activité.

Choisir une carrière hybride : passion, sens et opportunité

Ingénieur de formation, Christian Galichon démarre sa carrière chez Danone, aux achats puis à la logistique. Après une expérience dans l’industrie lourde, il rejoint l’univers du luxe en occupant le poste de directeur des achats chez LVMH.

Durant cette carrière somme toute classique, Christian Galichon entretient et développe son intérêt pour le management, convaincu que « ce sont les hommes qui travaillent dans l’entreprise qui font sa performance ». A plus de 50 ans, il décide de se former en parallèle de son activité salariée. Il entreprend alors une formation en Gestalt Thérapie, une approche basée sur le principe de l’interaction entre le thérapeute et le patient. « Il s’agit d’une formation sur 5 ans, que j’ai effectuée sur mon temps libre. La Gestalt thérapie étant davantage destinée au BtoC, j’ai complété cette formation par une expertise coaching, afin de pouvoir répondre également aux problématiques de l’entreprise. »

A l’issue de ces deux formations, Christian Galichon décide de sauter le pas : il crée le cabinet Pharos. « La concrétisation de ce projet a nécessité différentes phases : une prise de recul sur mon poste, des formations sur les thématiques qui me passionnaient, et une conjonction d’événements me permettant d’allier mon emploi salarié et ma passion », explique Christian Galichon.

Une transition progressive et orientée vers le futur

Aujourd’hui, Christian Galichon assume donc ses deux casquettes : celle de directeur des achats du groupe LVMH, et celle d’entrepreneur. Une évolution rendue possible par son employeur. « J’ai rencontré la RH pour voir comment concilier ce projet avec mon poste, explique Christian Galichon. Après un moment de maturation, mon temps partiel se met en place petit à petit. »

Dans son entourage professionnel, les réactions sont variées. « Il y a ceux qui pensent que je vais quitter l’entreprise et qui briguent mon poste. Il y a ceux qui trouvent ce choix inspirant et sont curieux d’échanger sur le sujet. Et il y a aussi ceux qui se demandent (et me demandent) comment il est possible de concilier les deux », confie-t-il.

Mais Christian Galichon ne doute pas de la justesse de son choix ; la carrière hybride étant pour lui une manière de préparer l’avenir. Comme 58% des seniors interrogés dans le cadre d’une récente enquête menée par l’IFOP, il envisage de travailler après la retraite, mais d’une manière différente : en choisissant ses missions, avec la possibilité d’aménager son temps de travail.

Anthony Bergès

17 ans de marketing dans le secteur des services et des prestations intellectuelles. Passionné par la transformation sociétale en cours qui impacte la relation entre les talents et les entreprises : en route vers l’Open Talents !