Les achats : une fonction devenue stratégique

Publié le Wednesday, June 29, 2022 et

Alors qu’ils jouent un rôle déterminant pour la compétitivité des entreprises, les achats sont aujourd’hui confrontés à de nouveaux enjeux.

Ralentissement économique dû à la crise sanitaire, pénurie de ressources engendré par la guerre, politique d’achats responsables rendue nécessaire par l’urgence climatique : la fonction des achats se transforme en même temps qu’évolue le contexte économique, social, environnemental et sanitaire.

Invité sur le plateau de  freelance.com, Jean-Luc Baras, directeur des achats du groupe Eiffage et président du Conseil National des Achats (CNA), nous présente le rôle du CNA, l’évolution du métier d’acheteur et tous les enjeux actuels liés à cette fonction.

Le CNA, l’association de référence des achats

Créé il y a 70 ans, le CNA est une association dédiée aux métiers des achats et des ressources externes. Initialement orienté sur la formation, le CNA a progressivement évolué pour accompagner au mieux la fonction des achats dans ses différents challenges.

Le CNA regroupe aujourd’hui 18 000 adhérents, représente 12 régions et organise 250 événements par an. S’adressant autant à des PME en quête de repères qu’à des grandes entreprises, le CNA permet, selon son président Jean-Luc Baras, « de professionnaliser l’approche inter-entreprise. Nous sommes dans des univers concurrentiels mais collaboratifs. D’où la nécessité de travailler ensemble, notamment au niveau des filières et des régions.
L’association permet à des pairs d’évoquer leurs pratiques respectives, d’échanger sur leurs convictions et de partager les effets de levier générés par les achats. »

Interrogé sur le rôle-modèle joué par le CNA, Jean-Luc Baras affirme que la valeur ajoutée ne provient pas du CNA, mais des acheteurs eux-mêmes.

« Nous fonctionnons sur le principe du Give & Take : chaque entreprise apporte son intelligence Achats sur divers sujets, comme la maîtrise des fournisseurs par exemple. C’est de l’intelligence de tous les participants (aujourd’hui nombreux), que provient la richesse du CNA. Nous savons que nous avons un rôle à jouer, car il y a de la puissance derrière les achats. »

 

L’évolution des achats : un impact de plus en plus fort

Dotés de nouveaux outils — qu’il s’agisse de commande, de standardisation ou de qualité — et d’une très bonne maîtrise des systèmes d’informations, les achats ont aujourd’hui atteint une excellence opérationnelle qui leur permet de gagner en puissance.

Avec un périmètre étendu au sein de l’entreprise, les achats y occupent désormais une place stratégique. A une échelle plus globale, ils sont  aujourd’hui directement concernés par les problématiques de souveraineté et de relocalisation.

« La question de la souveraineté, nationale ou européenne, fait partie des nouvelles thématiques qui nous obligent à réfléchir à notre responsabilité, et à la façon dont cela doit se traduire au niveau des achats », explique Jean-Luc Baras. En tant qu’acteurs de lien économique et social, les achats ont une grosse responsabilité face aux nouveaux enjeux. Mais nous devons faire preuve d’humilité : les problématiques étant extrêmement complexes, nous ne pouvons pas les résoudre seuls. De nombreuses expertises sont nécessaires. »

Les achats au coeur des nouveaux enjeux

Urgence climatique, pandémie, problèmes d’approvisionnement, problèmes de société : « l’actualité et le contexte nous mettent encore plus au coeur des enjeux stratégiques des entreprises », affirme Jean-Luc Baras.

Qu’il s’agisse d’achats responsables, de délocalisation, de décarbonation, de rupture de stocks, les achats doivent faire ainsi converger leurs actions pour pouvoir adresser l’ensemble de ces sujets. Le climat reste toutefois le thème de fond de toutes les actions et réflexions menées, compte tenu des enjeux sociaux et de santé qui y sont liés.

Anthony Bergès

17 ans de marketing dans le secteur des services et des prestations intellectuelles. Passionné par la transformation sociétale en cours qui impacte la relation entre les talents et les entreprises : en route vers l’Open Talents !