• Accueil /
  • Blog /
  • Achats /
  • L’impact de la transformation digitale des entreprises sur le sourcing des télécoms : zoom sur la blockchain /

L’impact de la transformation digitale des entreprises sur le sourcing des télécoms : zoom sur la blockchain

Mis à jour le Thursday, January 6, 2022
Publié le Tuesday, December 7, 2021 par Léa Mercourt

Qu’elle suscite l’enthousiasme ou l’inquiétude, la blockchain est au centre de tous les regards. Et pour cause, cette technologie a le potentiel de bouleverser de nombreux secteurs d’activité, y compris celui des télécommunications. 

Si les applications de la blockchain n’en sont encore qu’à leurs balbutiements, elles connaissent un développement rapide, poussant les acteurs des télécoms à étudier attentivement ses différents cas d’usage. 

En effet, une connaissance précoce des risques et des opportunités liés à la blockchain est indispensable pour en tirer tous les bénéfices, mais aussi pour anticiper le sourcing des compétences nécessaires à son adoption.

Les enjeux de la blockchain pour les entreprises

La blockchain se traduit par des « blocs » de données cryptées et « enchaînés » solidement les uns aux autres. Autrement dit, il s’agit d’une technologie de stockage multiple et décentralisée, qui a l’avantage d’être fiable et robuste.

Ainsi, chaque utilisateur du réseau a la possibilité de vérifier l’exactitude des transactions. Ces dernières sont validées à l’aide d’un mécanisme de consensus et d’une technologie de cryptage poussée. La confiance et la sécurité ne proviennent pas de l’extérieur : elles s’établissent en continu au sein du réseau. 

De plus, le stockage décentralisé est connu pour être très résistant aux pannes. Même en cas de défaillance d’un grand nombre de participants au réseau, la blockchain reste disponible. Quant aux nouvelles informations stockées dans la blockchain, elles sont immuables, empêchant la suppression ou l’annulation des transactions enregistrées.

Des atouts qui font de la blockchain un véritable moteur de la transformation digitale des entreprises. En effet, cette technologie offre de nombreuses perspectives intéressantes, à commencer par l’accélération des transactions : il ne faut que quelques secondes (ou quelques minutes) pour valider un bloc.

Nouveau call-to-action

Les risques liés à la blockchain

Malgré ses nombreux avantages, la blockchain comporte également des risques qui doivent être évalués et anticipés par les entreprises.

Tout d’abord, les technologies numériques favorisent la génération et la collecte de données à l’insu des individus, ce qui soulève des problèmes liés à la gouvernance de la data. En effet, l’analyse et le partage de ces données constituent un risque non négligeable, notamment s’il s’agit d’informations sensibles.

En outre, il ne faut pas sous-estimer les risques liés au pilotage de la technologie en elle-même. Les entreprises doivent ainsi s’assurer de posséder une réelle maîtrise de la blockchain, afin de l’intégrer efficacement et de répondre aux exigences immédiates des différents métiers. Faute de quoi, elles s’exposent également à des problèmes de shadow IT, se traduisant par la mise en place officieuse de la blockchain, sans l’accord de la DSI.

La blockchain : une nouvelle source d’opportunités pour les télécoms

Traditionnellement, les activités des entreprises de télécommunication se concentrent sur l’infrastructure réseau, la connectivité et les services associés. Toutefois, dans un environnement de plus en plus concurrentiel et digitalisé, marqué par une diminution des revenus liés à la téléphonie et par des coûts croissants (en raison d’une demande élevée de bande passante), il devient nécessaire de s’ouvrir à d’autres horizons.

Internet a révolutionné l’usage de l’information ; la blockchain pourrait bien être son équivalent pour la création de valeur. D’ailleurs, elle offre de nombreuses applications possibles pour les entreprises de télécoms. Certaines d’entre elles peuvent d’ores et déjà être intégrées dans leur portefeuille d’opérations, d’autres peuvent les aider à capitaliser sur les tendances à venir.

Dans tous les cas, la blockchain aura un impact certain sur les systèmes de gestion de bases de données des entreprises de télécoms. À la clé : des opportunités de réduction des coûts, grâce à des gains d’efficacité au niveau des processus, mais aussi une croissance du chiffre d’affaires grâce à de nouvelles propositions de valeur.

Les cas d’usage de la blockchain dans les télécoms

La technologie blockchain ouvre d’ores et déjà la voie à de nombreuses applications dans le domaine des télécoms.

La détection des fraudes

La détection et la prévention des fraudes sont des sujets majeurs pour le secteur des télécommunications, qui ne dispose pas encore d’un moyen infaillible pour prévenir efficacement et durablement cette pratique. Toutefois, la blockchain est un candidat sérieux pour contribuer à réduire considérablement les coûts liés à la fraude.

La fraude à l’itinérance, notamment, tire profit de l’inefficacité des échanges de données entre les opérateurs. Pour remédier à cela, une blockchain peut être mise en œuvre entre chaque duo d’opérateurs possédant un accord d’itinérance. Chaque transaction peut ainsi être automatiquement autorisée et vérifiée, tout en se conformant aux conditions d’un « smart contract » basé sur la blockchain. Autre avantage non négligeable : les opérateurs n’ont plus besoin d’une « data clearing house » (DCH) comme intermédiaire, ce qui permet de réaliser des économies supplémentaires.

L’autre type de fraude le plus répandu est le vol d’identifiants, qui se produit lorsqu’un abonné renseigne de fausses informations ou utilise les identifiants d’un autre utilisateur pour bénéficier de services spécifiques. Ici, la cryptographie inhérente à la blockchain peut être utilisée pour identifier un appareil et le lier à l’identité d’un abonné. De cette façon, les services ne peuvent être utilisés que par la personne qui y a souscrit et ses identifiants sont bien plus difficiles à subtiliser. 

Les services d’authentification et le data management

Les entreprises de télécommunications peuvent créer de nouvelles sources de revenus en fournissant à leurs partenaires des solutions d’authentification et de data management basées sur la blockchain.

Actuellement, quand une personne souhaite s’inscrire auprès d’un vendeur ou d’un fournisseur, elle doit systématiquement prouver son identité et ses informations d’identification à l’aide de documents physiques ou numériques. Pour résoudre le problème, la blockchain peut être utilisée comme un grand livre partagé, stockant l’ensemble de ces informations. 

Une entreprise de télécommunication peut ainsi octroyer à chacun de ses abonnés une identité digitale, avec une clé privée associée, facilitant considérablement l’identification des utilisateurs. En fournissant à ses partenaires une véritable solution d’identité-en-tant-que-service et en négociant des accords appropriés, elle génère ainsi plus de chiffre d’affaires.

Une fois dotés d’une solution d’identification et d’accès basée sur la blockchain, les acteurs des télécoms peuvent également envisager de fournir des services de stockage et de vérification de données à leurs clients, constituant une source de revenus supplémentaires.

Le déploiement de la 5G

La mise en œuvre de la 5G peut également bénéficier des avantages de la blockchain, cette dernière permettant notamment de rationaliser les processus. Pour tenir la promesse d’un accès omniprésent sur une multitude de réseaux, il est indispensable de gérer des nœuds d’accès hétérogènes et des mécanismes diversifiés.

La sélection du nœud d’accès le plus rapide pour chaque utilisateur ou machine sera d’ailleurs un défi central à l’avenir. Grâce à la blockchain, une nouvelle génération de mécanismes de sélection des technologies d’accès s’apprête à voir le jour, permettant d’automatiser et de simplifier cette tâche.

La connectivité IoT

La blockchain offre une connectivité peer-to-peer sécurisée et sans erreur pour des milliers d’appareils IoT, avec des réseaux autogérés et rentables. Par exemple, les machines d’une usine de fabrication sont en mesure de communiquer et de s’authentifier via la blockchain pour piloter les processus de production.

Ainsi, les interventions humaines se produisent uniquement lorsqu’elles sont indispensables, par exemple quand une machine a besoin d’être entretenue, sur la base d’indicateurs de maintenance prédictive. En outre, les réseaux blockchain publics ont l’avantage d’offrir un haut niveau de sécurité aux appareils connectés avec l’internet des objets.

Pénurie de talents et blockchain : comment y faire face ?

Alors que les entreprises des télécoms sont confrontées à une pénurie de talents préoccupante, le développement rapide de la blockchain ne fait qu’accroître le manque de compétences liées à cette technologie. En d’autres termes, la demande de développeurs qualifiés est supérieure à l’offre, alors que la concurrence s’intensifie de plus en plus.

Outre la maîtrise du code informatique et de la cryptographie, la blockchain nécessite des connaissances approfondies en matière de sécurité et de réseaux, mais aussi une certaine familiarité avec les cryptomonnaies et les plateformes comme Ripple, Ethereum, Hyperledger ou Stellar. Or, ces compétences spécifiques sont concentrées au sein d’un vivier de talents restreint.

Pour exploiter tout le potentiel de la blockchain et anticiper les besoins futurs, les entreprises doivent donc élargir leur champ de recherche et envisager le recours à des ressources externes. Ainsi, le sourcing de prestataires spécialisés dans la blockchain apparaît comme une alternative efficace au recrutement interne. 

Avec ses solutions de recherche de talents et de gestion de la sous-traitance, Freelance.com permet aux acteurs des télécoms de trouver rapidement des profils aux compétences spécifiques, tout en sécurisant durablement ces précieuses ressources. L’intégration des talents, ainsi que les procédures et les démarches administratives liées, sont également prises en charge pour plus de flexibilité.

Amenée à jouer un rôle clé dans la transformation digitale des entreprises, la blockchain offre d’ores et déjà de nombreuses applications concrètes au secteur des télécommunications, synonymes de réduction des coûts et de création de valeur. Toutefois, l’adoption de cette technologie nécessite l’acquisition de compétences spécifiques qui se font rares dans un contexte de pénurie de talents. Le sourcing de prestataires externes constitue donc une solution avantageuse pour combler de manque et tirer parti de tous les avantages de la blockchain.

Nouveau call-to-action
Léa Mercourt

Responsable marketing chez Freelance.com, j’apprécie partager mon immersion dans la transformation du marché du travail sur des articles de notre blog. Je mène une veille quotidienne sur les changements sectoriels qui en découlent et accompagne ces mouvements depuis plus de 2 ans désormais.

Ajouter un commentaire

je recherche un talent
  • Mission
    1
  • Informations complémentaires
    2
  • Coordonnées
    3
Exemple : consultant SAP, Développeur Front-End, Graphiste...