Pourquoi se faire coacher quand on est freelance ?

Publié le Wednesday, August 3, 2022 et

Propice à la prise de recul, la période estivale est souvent synonyme de questionnements professionnels : nouveaux projets, nouvelles manières de travailler, recherche de leviers à activer pour accroître son activité.

Que vous souhaitiez vous lancer en tant que freelance, décrocher de nouveaux clients, ou passer du statut de freelance à celui d’entrepreneur, il est essentiel de vous informer et de vous former pour réussir.

Accompagner les freelances, c’est ce que propose Aline Bartoli avec son entreprise The BBoost.

Interrogée au micro de freelance.com, elle livre son retour d’expérience et ses conseils pour réussir, en tant que freelance et qu’entrepreneur.

Pourquoi le coaching de freelance ?

Ancienne retoucheuse photos indépendante, Aline Bartoli est aujourd’hui à la tête de l’entreprise The BBoost, spécialisée dans le coaching de freelances.

« Un jour, j’ai décidé de lancer un blog pour partager mon expérience de freelance. Ce blog a généré des appels, des questions, et, de fil en aiguille, la création d’une communauté. »

Identifiant un véritable besoin d’accompagnement du côté des freelances, Aline Bartoli décide de faire de sa communauté un business.

Elle propose alors des formations dédiées à tous les freelances qui souhaitent faire grossir leur business.

Aujourd’hui, ce sont 6 700 personnes qui ont été formées en ligne par The BBoost, et 400 qui s’apprêtent à assister au premier séminaire The BBoost en présentiel.

Les erreurs à ne pas commettre en tant que freelance

Alors que le retour d’expérience est à l’origine du projet The BBoost, Aline Bartoli ne manque pas de mentionner les erreurs qu’elle a elle-même commises à son époque freelancing.

Insuffisamment renseignée sur le côté administratif et fiscal, elle gère mal sa trésorerie et tarde à opter pour le statut de société ; des erreurs de gestion lourdes de conséquences :

« je me suis fait assassinée au niveau des impôts »

Pour Aline Bartoli, les freelances doivent impérativement « se former et se renseigner, car on peut trouver autant de richesse dans le pilotage de sa trésorerie que dans le fait d’aller chercher de nouveaux clients à l’extérieur ».

Partage d’expérience : de freelance à chef d’entreprise

Pour les indépendants qui souhaitent rester centrés sur leur expertise, le freelancing apparaît comme l’option idéale. En revanche, pour ceux qui souhaitent faire grossir leur activité et recruter des collaborateurs, il constitue une étape intermédiaire avant la création d’entreprise.

Dans ce cas, comment bien gérer la transition ? Comment réussir à passer de freelance à entrepreneur ?

« Il est très différent d’être solopreneur et à la tête de son propre business. En tant que chef d’entreprise, tu dois réfléchir en intégrant des paramètres tels que tes salariés, tes fournisseurs, ton prévisionnel, ton chiffre d’affaires. D’où l’importance de changer de posture quand tu évolues d’un statut à l’autre. »

Interrogée sur les conseils qu’elle pourrait donner, Aline Bartoli rappelle « qu’être entrepreneur, c’est être seul, devoir aller chercher soi-même les informations, être confronté à des problèmes qu’on n’avait pas anticipés. Il faut également se rendre compte que les activités ne sont plus les mêmes. Quand on devient chef d’entreprise, on sort de l’opérationnel et on abandonne son métier de base. »

Relatant sa propre expérience, Aline Bartoli souligne que « seule une petite partie de mon temps est consacrée au coaching et à la formation des élèves, car mon métier consiste aujourd’hui à manager mes équipes, à piloter ma trésorerie et mon business, et à régler les problèmes. Quand on souhaite passer du statut de freelance à celui d’entrepreneur, il est important d’en avoir conscience. »

 

Pour en savoir plus :

Découvrez la folle histoire de Samuel Durand, qui créé le job de ses rêves, en se passant des leviers traditionnels mais aussi Brice Schwartz, freelance et initiateur du mouvement Slow Freelancing, qui ralentit son rythme de travail sans réduire son chiffre d’affaires.

Retrouvez toutes les interviews des Change Makers ici.

 

Julie Huguet

Julie Huguet est entrepreneure et présidente d’une capitale French Tech. Passionnée de tous les sujets liés à la transformation, l’innovation ou plus généralement à la tech.