outils data scientist

Bien évidemment pour traiter les données des big data notre travailleur indépendant va devoir s’aider d’outils et de moyens professionnels performants tel que : 

  • Le langage R : c’est un langage de programmation qui permet de traiter, organiser des volumes importants de données relativement facilement et d’y appliquer des tests statistiques. De plus, il permet la création de graphiques afin d’obtenir un résultat visuel plus parlant pour vos collaborateurs de vos analyse. Il est disponible sur toutes les plateformes : Mac OS, Windows et Linux.
  • Python : c’est un langage de programmation relativement simple qui permet l’analyse de données, la création de statistiques ainsi que la création de graphique. Il fait partit des langages les plus utilisés dans le milieu de la Big Data. Il permet notamment de créer des “scripts” afin de retrouver une information précise au sein de fichier volumineux.
  • Excel : c’est un tableur extrêmement populaire, si ce n’est le plus populaire de tous ! Il permet de traiter de gros volumes de données tout en y ajoutant des formules mathématiques plus ou moins poussées. Il est également compatible avec toutes les plateformes. 
  • Splunk : est une plateforme de stockage, analyse et de traitement de données issues de sites web, d’applications, de machines et bien d’autres sources encore. Une fois ces données collectée il faut les transférer sur la plateforme afin que cette dernière puisse les traiter et les transformer afin de les rendre exploitable pour votre société. 

Tous ces outils permettent à notre freelance d’exercer sa profession avec plus de facilité et des résultats bien plus concluant. Il peut être judicieux de penser à s’approprier ces outils en tant que client afin que le freelance ne se retrouve pas dans l’obligation de ramener son propre matériel pour travailler chez vous.