Le métier de product owner (PO)

Mis à jour le Friday, June 25, 2021

Le métier de product owner (PO) ou chef de projet digital s’est développé avec l’expansion de l’informatique. Il implique des connaissances techniques et commerciales en lien avec le développement d’un produit ou d’un service, de sa création à sa mise en vente par l’entreprise.

Le product owner est spécialiste de la méthodologie Agile. Il conçoit et définit un futur produit ou service, et se met en relation avec les différents services concernés de l’entreprise. Il prend en compte la valeur métier apportée aux utilisateurs, dans le respect du budget imparti, et met en avant les compétences techniques et commerciales de l’entreprise au service du client final.

Femme blonde travaille sur un ordinateur portable

Le rôle du product owner (PO)

Le product owner est un coordinateur technique, qui intervient à tous les niveaux de la chaîne de conception et de distribution d’un nouveau produit ou service. Son métier tient à la fois compte :

  • des besoins des clients ;
  • des contraintes techniques de l’entreprise ;
  • des contraintes logistiques du circuit de distribution ;
  • de la gestion des équipes impliquées ;
  • du développement commercial ;
  • des impératifs budgétaires ;
  • du délai de mise à disposition du produit.

Ce métier très complet demande donc à la fois des compétences techniques pointues et une excellente connaissance des besoins de la clientèle, afin de mettre en phase l’offre et le besoin.

Les niveaux d’intervention du product owner (PO)

En véritable architecte digital, le product owner conçoit et participe aux différentes étapes de la création d’un produit ou d’un service. Il analyse, en tout premier lieu, les besoins du client, avant de les retranscrire sous la forme d’un projet soumis aux responsables de l’entreprise. Une fois cette phase validée, il met en place les niveaux d’intervention de chaque équipe, avec notamment :

  • le bureau d’études ;
  • le service commercial ;
  • les unités de fabrication et logistique en cas de produit physique ;
  • le service financier.

Le product owner peut être épaulé dans sa mission par le scrum manager, véritable interface entre le PO et l’équipe concernée.

La création de la roadmap ou feuille de route

La roadmap est le terme employé pour définir la marche à suivre de chaque intervenant au sein du projet. L’entreprise suit trois roadmaps dans le cadre de son développement :

  • la roadmap stratégique ;
  • la roadmap produit ;
  • la roadmap commerciale.

Le product owner s’intéresse principalement à la roadmap produit, qu’il met en place pour l’encadrement et la mise en place du projet produit.

Product owner (PO) et product backlog

Le product owner est responsable du product backlog, qui correspond à une liste des tâches à effectuer et comporte l’ensemble des implémentations produit. Cette liste est organisée de façon ordonnée et remise à chaque intervenant. Le product owner met donc régulièrement à jour son product backlog. La maintenance de celui-ci est d’autant plus utile qu’elle permet de réaliser différentes modifications, qui ont un impact sur l’équipe travaillant pour le projet. Il s’agit ainsi :

  • d’ajouter des éléments nouveaux, pour une communication efficace entre les intervenants ;
  • de supprimer et classer des tâches, pour apporter de la clarté à la consultation du product backlog ;
  • de modifier ou regrouper des événements au fur et à mesure de l’avancée du projet.
  • de pointer de nouvelles priorités, puisque des événements imprévus peuvent se produire en cours de projet et devenir prioritaires.

Ce product backlog est donc l’élément vivant et central du projet. Bien réalisé dès le début de la réflexion, il permet d’organiser les équipes autour du développement et de la création du produit, tout en suivant en temps réel son évolution.

Le product owner doit donc avoir les compétences techniques pour créer le product backlog. Pour cela, il utilise des outils, notamment un logiciel dédié, développé spécifiquement pour la gestion de projets. Disponible dans un Cloud ou en ligne, chaque intervenant peut avoir accès à l’ensemble du document ou aux seules parties dont il est partie prenante.

Product owner (PO) et users stories du product backlog

La création de users stories fait partie intégrante du métier de product owner. Il s’agit de points descriptifs des besoins du client final, rassemblés dans le product backlogs. Le PO y indique :

  • les besoins des clients ;
  • les retours sur les premiers essais ;
  • les défauts constatés par les clients.

Ces users stories sont donc classées par ordre de priorité dans le product backlog, et permettent de comprendre rapidement les points à traiter par les membres de l’équipe dédiée au projet.

Les compétences du product owner (PO)

Le product owner (PO) doit faire preuve de nombreuses qualités et de compétences professionnelles. En tant que chef de projet digital, il possède un background de bon niveau, assorti de compétences techniques qu’il met au service de l’entreprise.

Il a également une vaste connaissance du marché dans lequel évolue l’entreprise, et se doit d’être force de proposition et de travailler à la transmission des valeurs de celle-ci.

Ses compétences s’étendent également à la maîtrise de la veille technique et technologique, qu’il s’agisse de :

  • la connaissance des clients ;
  • la définition des besoins ;
  • l’approche qualitative de la clientèle.

Ainsi, il peut mettre en place son action de coordinateur entre l’entreprise, celle pour laquelle il travaille, et les clients ou futurs clients de celle-ci.

Outre ces atouts techniques et relationnels, le product owner doit :

  • être force de proposition pour le client ;
  • être dynamique et réactif, à l’écoute de l’entreprise et de son client ;
  • être capable de challenger les équipes ;
  • être à même de prendre des décisions ;
  • être organisé et précis.

La formation de product owner met en avant ces capacités essentielles au métier, sans mettre de côté les compétences techniques de ce dernier.

Quelle formation pour devenir product owner ?

Dans le cadre de sa profession, le product owner dynamise le groupe, transmet la vision du produit ou du service à développer, et est l’interlocuteur principal des clients. C’est également à lui que revient la charge de prendre les décisions finales en cas de désaccord entre le client et l’équipe de recherche et de développement.

Cette formation peut être effectuée post baccalauréat, dans un cursus de chargé de projet digital sur trois ans, suivi d’un master d’expert en stratégie digitale.

Dans le cadre d’un projet en alternance, débouchant très souvent sur un emploi, de grandes entreprises recrutent leur product owner dès le niveau master et leur assurent ainsi la formation technique professionnalisante.

Quel est le salaire d’un product owner ?

Selon son profil, le product owner peut prétendre à une rémunération annuelle moyenne de 40 000 euros brut en tant que junior, et atteindre 65 000 euros brut en fin de carrière. Ces montants varient évidemment selon la taille de l’entreprise et sa situation géographique. Par exemple, un emploi de product owner en province est rémunéré environ 7 % de moins qu’un poste identique en région parisienne.

Je note cette page
noter
je recherche un talent
  • Mission
    1
  • Informations complémentaires
    2
  • Coordonnées
    3
Exemple : consultant SAP, Développeur Front-End, Graphiste...