Talents dans le domaine de l’IT : externaliser ou internaliser ?

Mis à jour le Monday, January 23, 2023
Publié le Wednesday, December 7, 2022 par Léa Mercourt

Une entreprise étendue a-t-elle aujourd’hui intérêt à financer une équipe d’informaticiens salariés ? Faut-il plutôt déléguer certaines tâches et responsabilités à des freelances et consultants indépendants ? Dans quelles proportions ? La question de l’internalisation ou de l’externalisation des talents IT est une préoccupation récurrente pour la plupart des DSI (ou Directeurs des Systèmes d’Information).

En pratique, la complexité et la diversité des spécialités IT rendent aujourd’hui presque impossible une autonomie complète de l’entreprise, à l’exception des plus grosses structures.

Le niveau d’externalisation idéal d’une infrastructure doit cependant être apprécié au cas par cas. Découvrez l’essentiel à retenir avec Freelance.com

Collegues discutent dans une salle de serveurs

Externalisation et internalisation IT : de quoi s’agit-il ?

L’internalisation des fonctions IT consiste, pour une entreprise, à organiser son autonomie fonctionnelle dans le domaine informatique. Concrètement, il s’agit de recruter des talents et maintenir un service informatique dédié au sein de l’organisation, composé de professionnels salariés.

L’externalisation des fonctions IT, à l’inverse, consiste à confier leur réalisation ou leur gestion à un intervenant indépendant et extérieur. Il peut s’agir notamment d’un professionnel freelance ou salarié externe, intervenant sur site ou à distance.

Le processus d’externalisation concerne tout ou partie du système d’information (SI) utilisé par l’entreprise cliente. Il se caractérise par la signature d’un contrat détaillant la nature des missions confiées ou encore les objectifs fixés au freelance.

Il existe bien sûr différents types de prestations en fonction du niveau d’externalisation souhaité par l’entreprise cliente. Les tâches assurées peuvent inclure entre autres :

  • Le consulting en logiciel métier (suites ERP de type SAP, logiciels CRM…) ;
  • La réalisation d’un audit dédié à la sécurité des systèmes d’information (SSI) de l’entreprise ;
  • Le traitement des pannes matérielles ;
  • La gestion des solutions de sauvegarde et de restauration ;
  • L’administration des serveurs ;
  • La supervision des équipements réseau…

Quels sont les principaux avantages de l’externalisation IT ?

La délégation des principales tâches de maintenance informatique à un prestataire extérieur présente de nombreux avantages comparatifs :

  • La maîtrise du budget informatique est souvent le premier objectif des entreprises étendues engageant un processus d’externalisation. En effet les offres de services de prestataires indépendants reviennent bien souvent moins cher qu’une équipe informatique complète en interne : les économies réalisées par rapport à une internalisation IT sont comprises typiquement entre 15 et 30 %.
  • Une meilleure maîtrise des risques informatiques est garantie par l’expertise spécifique de l’intervenant indépendant. Ce dernier dispose en effet d’un regard extérieur lui permettant d’envisager des solutions innovantes et évolutives pour le compte de l’entreprise cliente.
  • Une montée en compétences est généralement apportée par une externalisation réussie. L’entreprise cliente bénéficie directement des meilleurs talents du marché dans chaque grand domaine de compétence informatique : administration réseau, cloud, ingénieurs data…
  • L’externalisation peut aussi s’étendre au conseil en hardware, avec une véritable qualité d’accompagnement en termes d’équipements et/ou environnement logiciel. Le freelance gère l’intégralité des contraintes matérielles et logicielles pour le compte de son client.
  • Un vrai gain de temps est généré pour l’entreprise cliente grâce à la délégation de certaines tâches très techniques à un professionnel freelance ou salarié externe. Sa propre équipe informatique peut alors réorienter son activité vers des tâches à plus forte valeur ajoutée (DevOps, chef de projet digital, RSSI…).

Faut-il internaliser ou externaliser vos talents IT ?

Est-il préférable de renforcer les moyens de votre équipe informatique interne ou de vous tourner vers des talents extérieurs ? Il n’existe, en pratique, aucune réponse uniforme à cette question. Le meilleur niveau d’externalisation IT dépend de chaque entreprise.


Selon une récente étude de la Harvard Business Review Analytic Services, des exemples de structures IT très performantes existent dans les deux modèles :

  • Cargill, négociant américain en matières premières, a opté pour une réduction importante de l’effectif informatique employé à temps plein. L’objectif est de gagner en flexibilité et de compter sur des intervenants externes pour suivre l’évolution rapide des compétences technologiques. Le groupe continue toutefois à s’appuyer sur des ressources internes pour quelques compétences vitales : architectes SI, ingénieurs logiciels, managers « agiles » …
  • DBS Bank, établissement financier basé à Singapour, a engagé la démarche inverse en passant d’un modèle très externalisé à une internalisation de 90 % de son personnel IT. Les 10 % restants concernent des freelances ou salariés externes apportant, à titre temporaire, une expertise sur des missions ou besoins spécifiques.

La meilleure solution consiste donc, pour chaque entreprise, à trouver le bon équilibre entre les ressources internes allouées aux tâches informatiques et le budget disponible pour le recrutement des talents externes. La Harvard Business Review émet, à ce titre, plusieurs recommandations. Il convient notamment :

  • De définir les besoins métiers de l’entreprise, puis une stratégie de recrutement IT se basant sur cette analyse ;
  • De ne jamais sacrifier la capacité d’adaptation et la montée en compétences de l’équipe informatique ;
  • De soutenir la diffusion d’une véritable culture numérique au sein de l’entreprise.

En pratique, le recrutement et la fidélisation d’une équipe informatique compétente et pluridisciplinaire requièrent aujourd’hui des ressources trop importantes pour la majorité des startups et PME. L’externalisation des principales tâches IT auprès de travailleurs freelances spécialisés apparaît donc comme la solution la plus logique pour les structures de petite et moyenne taille.

Les grandes organisations, en revanche, auront une plus grande facilité à réaliser des économies d’échelle avec un service informatique interne et dédié.

De nombreuses entreprises étendues se tournent aujourd’hui vers des solutions externalisées pour une gestion plus efficiente et économique de leur infrastructure IT. Elles doivent pouvoir s’appuyer sur un partenaire spécialisé et sur des freelances ou salariés externes disposant d’un haut niveau d’expertise, afin de trouver le bon talent pour chaque mission.

Freelance.com vous donne accès à une base constituée de plus de 370 000 experts indépendants, dont de nombreux spécialistes couvrant tous les domaines de l’IT. N’hésitez pas à rejoindre dès maintenant notre réseau et les centaines de PME et start-up nous faisant déjà confiance pour l’externalisation de leurs fonctions informatiques ! Vous pouvez vous inscrire dès aujourd’hui.

Léa Mercourt

Responsable marketing chez Freelance.com, j’apprécie partager mon immersion dans la transformation du marché du travail sur des articles de notre blog. Je mène une veille quotidienne sur les changements sectoriels qui en découlent et accompagne ces mouvements depuis plus de 2 ans désormais.

Ajouter un commentaire