jeune graphiste

Avant de définir ce qu’est concrètement un graphiste nous allons débuter par la définition du graphisme en général. Le graphisme est un ensemble de techniques utilisées dans le but de créer une oeuvre visuelle le plus souvent avec la présence de lettrage, de photos, de couleurs… Tous ces éléments permettent la promotion d’une offre, d’un produit, d’un service, d’un site web ou encore d’instruire par le biais de l’infographie par exemple. 

Le métier de graphiste est donc un terme générique qui englobe beaucoup de disciplines en voici quelques une : 

  • Webdesigner
  • Infographiste 
  • Illustrateur
  • Motion Designer
  • Maquettiste 

Le terme “graphiste” regroupe donc énormément de métier tous différents les un des autres mais tous issus de la même famille. La spécialisation va dépendre des affinités de chacun et notamment des tendances actuelles. 

Mais alors qui sont les clients d’un graphiste qui à fait le choix de travailler en freelance ? En réalité il peut intervenir dans tous les secteurs d’activités que la société soit une TPE, PME, grand compte ou même une start-up. Toutes les structures ont besoin de se créer ou de mettre au bout du jour leur identité visuelle. 

Les missions de notre travailleur indépendant vont énormément varier en fonction du poste qu’il va occuper chez son client, il peut aussi bien créer le logo de l’entreprise, des illustrations pour ses produits, des flyers, une bannière animées et bien d’autres choses. En réalité ses missions dépendent beaucoup du besoin de ses clients ainsi que de sa spécialisation.

Que ferait un graphiste sans ses outils/moyens ? Pas grand chose car ils sont indispensables à la création et à la concrétisation de ses idées. En voici quelques exemples : 

  • Photoshop : c’est un logiciel de retouche de photo, de traitement et de dessin
  • Trello : c’est un logiciel de planification et de gestion des tâches permettant de toujours connaître son avancement dans les projets en cours 
  • Dropbox : est une solution de stockage en cloud permettant de toujours avoir accès à ses fichiers. 
  • Slack : est une plateforme de communication collaborative qui permet d’échanger rapidement et facilement avec les différents collaborateurs d’une entreprise

Évidemment en ayant le statut juridique d’auto-entrepreneur oblige un salaire exprimé en TJM (taux journalier moyen) qui est variable en fonction de différents critères qui sont les mêmes pour tous les freelances : le niveau du consultant, la position géographique de sa mission, l’expérience du consultant et la durée de sa mission. 

Le profil du graphiste est celui d’un homme ou d’une femme totalement indispensable à l’existence et à la reconnaissance d’une entreprise ou d’une marque. C’est la personne qui va définir son identité visuelle et sa charte graphique en fonction du brief client. 

On ne se pose pas assez souvent cette question à tort : comment travailler avec un graphiste en freelance ? La réponse peut paraître évidente mais en réalité cela n’a rien de simple, un freelance n’est pas un salarié il ne faut pas l’oublier !

je recherche un talent

  • Profil
    1
  • Mission
    2
  • Informations complémentaires
    3
  • Coordonnées
    4
Exemple : consultant SAP, Développeur Front-End, Graphiste...
Exemple : SAP SD, anglais, ITIL, SCRUM, Angular JS...