Infogérance et externalisation du SI : quelles différences ?

Mis à jour le Wednesday, May 12, 2021

Les sociétés qui disposent d’infrastructures informatiques peuvent décider, selon qu’elles aient ou non les compétences requises en interne, de s’occuper de la gestion de leur système d’information. Déterminant pour de nombreuses entreprises, du fait du développement des infrastructures réseaux et de l’importance croissante des logiciels et applications pour de nombreux secteurs d’activité, le système d’information peut tout à fait être internalisé ou tout simplement confié à une société d’infogérance.

Pour les entreprises ayant de nombreux éléments informatiques, que ce soit sur le plan du matériel ou des outils avec lesquels elles travaillent, la question de l’infogérance a tout son sens. Mais qu’est-ce que l’infogérance ? L’infogérance consiste à confier tout ou partie de son parc informatique à un prestataire spécialisé. En se basant sur cette définition, en quoi l’infogérance diffère-t-elle de l’externalisation du système d’information ? Voici quelques éléments de réponse.

Externalisation ou infogérance

Présentation et définition de l’externalisation

Au sein d’une entreprise, la création de valeur se caractérise par des compétences spécifiques ou la création d’un service répondant à un besoin. Tant qu’une entreprise ne doit gérer que son cœur de métier et qu’elle dispose des ressources nécessaires en interne pour répondre à la demande de ses clients, elle est à même de gérer l’ensemble de son activité en interne. A l’inverse, pour une entreprise l’externalisation consiste à déléguer des tâches à des sociétés tierces. La question de l’externalisation se pose le plus souvent lorsqu’une entreprise se trouve confrontée à des difficultés.

Le choix d’externaliser certains aspects de son activité peut découler de problèmes :

  • de ressources internes, que ce soit par rapport au temps ou aux employés à y consacrer;
  • de compétences pour développer des solutions adaptées;
  • de coûts, avec un budget trop conséquent dédié en interne à ces aspects de l’activité.

La nécessité de l’externalisation d’un point de vue opérationnel

Différents cas de figure ne permettant pas à une entreprise d’optimiser son temps ou son argent peuvent donc la conduire à l’externalisation. D’un point de vue opérationnel, l’externalisation s’impose comme une solution logique. Sur cet aspect, le fait d’externaliser permet en effet avant toute chose de se concentrer sur son cœur de métier en consacrant l’ensemble de son temps à des tâches pour lesquelles les employés ont une valeur ajoutée et une réelle expertise.

Déléguer des tâches complexes, du moins pour lesquelles les salariés d’une entreprise n’ont à priori pas de prédispositions ou de compétences requises, c’est :

  • favoriser l’efficacité de chacun, en se limitant à des tâches maîtrisées;
  • limiter les risques d’erreurs, pouvant conduire à une perte de temps et à l’insatisfaction des clients.

En partant de ce constat, l’externalisation partielle ne doit pas être considérée comme une faiblesse, mais comme une réflexion constructive afin d’optimiser la qualité de ses services.

L’intérêt de l’externalisation au niveau économique

Au-delà de la question de la performance et de l’efficacité, l’externalisation peut aussi avoir un intérêt d’un point de vue économique. Dans certaines situations, le fait de dédier un emploi et par conséquent un salaire à certaines tâches peut représenter des coûts considérables. Pour pallier ce problème relatif à l’aspect économique, l’externalisation peut s’imposer comme une solution à moindre coût. Le fait de solliciter une entreprise spécialisée peut ainsi s’avérer moins onéreux.

Un prestataire disposant de l’expertise nécessaire est en effet en mesure de se montrer plus efficace dans la gestion des problématiques rencontrées. De la même manière, le prestataire peut se montrer force de proposition grâce à une offre complète et ainsi permettre d’apporter un service d’autant plus intéressant en développant des solutions qui n’avaient pas été envisagées en interne.

Externalisation ou infogérance

L’infogérance, ou l’externalisation de la gestion du parc informatique

Comme évoqué précédemment, d’une entreprise à une autre l’externalisation peut concerner des aspects extrêmement variés. Pour les entreprises qui sont dotées d’un parc informatique, c’est notamment l’externalisation du système d’information qui peut être envisagée. C’est dans ce cas précis que l’on parle alors d’infogérance.

En termes d’externalisation, les entreprises disposant d’un système d’information plus ou moins développé peuvent se tourner vers des spécialistes. Les prestataires en mesure de répondre à leurs besoins sont des sociétés d’infogérance, à savoir des entreprises pouvant assurer :

  • la maintenance applicative, qui se décline en trois niveaux de prestations;
  • la fourniture d’applications de services (hébergement de services accessibles à distance);
  • des processus métiers (qui permettent de se délester totalement de certains aspects de son activité).

L’infogérance, un contrat d’externalisation de la maintenance informatique

Si la maintenance informatique est susceptible d’être externalisée, le contrat convenu avec le prestataire d’infogérance peut être de plusieurs natures. D’une part, le service peut être relativement basique et simplement reposer sur la mise en place d’une veille afin d’assurer la mise à jour des systèmes et leur bonne sécurité ainsi que celle des données de l’entreprise mandataire.

Dans un deuxième temps, la maintenance peut concerner la phase curative, qui consiste à procéder à la correction des problèmes techniques rencontrés, qu’il s’agisse de failles de sécurité, mettant en péril la confidentialité et la pérennité de données, ou la gestion du matériel, présentant un risque par son obsolescence ou ses caractéristiques techniques inadaptées.

Dans un troisième temps, la maintenance informatique peut viser à développer des solutions pas encore envisagées. L’expérience du prestataire et ses compétences techniques en matière de système d’information lui permettent d’être en mesure de se montrer de bon conseil et de suggérer des pistes d’amélioration pour l’infrastructure informatique en place.

Fourniture d’applications de services et externalisation de processus métiers

Opter pour l’infogérance peut être une approche plus complète que la simple assistance au niveau du matériel du parc informatique, du bon fonctionnement des logiciels et de la mise en sécurité des informations. Les avantages à tirer d’une prestation d’infogérance concernent aussi l’hébergement à distance d’applications ou d’outils utilisés. L’amélioration des performances des réseaux permet en effet d’utiliser des services hébergés à distance, souvent dans de meilleures conditions que ce que l’entreprise a mis en œuvre avec ses moyens internes.

L’un des autres avantages de l’infogérance concerne le business process outsourcing, aussi appelé externalisation de processus métier. Le process outsourcing consiste à déléguer un pan complet de son activité. L’externalisation peut concerner des aspects tels que la comptabilité, la gestion voire le service client. Il s’agit pour une entreprise de se délester d’une mission trop éloignée de son cœur d’activité ou pour laquelle elle ne dispose pas des outils ou compétences nécessaires. Que ce soit en termes de matériel ou de logiciels, l’outsourcing peut s’avérer économique en optant pour des prestations facturées à l’année ou au mois avec un prestataire.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Je note cette page
noter
je recherche un talent
  • Mission
    1
  • Informations complémentaires
    2
  • Coordonnées
    3
Exemple : consultant SAP, Développeur Front-End, Graphiste...